Rwanda: polémique suite à l’arrestation de quatre jeunes femmes pour pornographie

La polémique enfle suite à l’arrestation de quatre jeunes femmes accusées d’avoir publié des photos d’elles considérées comme pornographiques. Vendredi, elles ont été « paradées » devant les médias lors d’une conférence de presse sans avoir été jugées, ce qui a suscité ce week-end l’indignation sur les réseaux sociaux.

Les quatre jeunes femmes ont été arrêtées mardi dernier. Les autorités les accusent d’avoir publié des images indécentes par voie électronique. Une pratique qui tombe sous le coup de la loi sur la cyber-criminalité. Comme dans de nombreuses affaires, les autorités rwandaises ont choisi de présenter les suspectes à la presse avant qu’elles n’aient été jugées…

Mais les photos des jeunes femmes debout devant les journalistes ont fait réagir la twittosphère : « Cette culture de la parade et de l’humiliation est méprisable » écrit ainsi une internaute, tandis que d’autres dénoncent une loi sur l’indécence peu précise, laissant la porte ouverte à des dérives.

Du côté du Bureau des investigations, on assure que l’opération visait à lancer un message fort au public, à titre préventif et que ni les noms, ni les visages des quatre femmes n’ont été dévoilés.

Or, les contours de cette affaire sont encore flous. Un homme de nationalité congolaise suspecté de les avoir poussées à se dénuder contre de l’argent a été arrêté au même moment. Il a ensuite été abattu par la police alors qu’il tentait de s’échapper d’un commissariat de Kigali selon un communiqué des autorités publié samedi. Il était soupçonné de faire partie d’un réseau de prostitution.

Share Button

Sur le même sujet

Leave a Comment