Facebook et WhatsApp ne répondront plus aux demandes d’information de Hong Kong sur les utilisateurs

Facebook et son service de messagerie WhatsApp ont annoncé lundi qu’ils ne répondraient plus aux demandes d’informations du gouvernement et des autorités de Hong Kong sur les utilisateurs.
Cette décision s’appliquera « en attendant une nouvelle évaluation » de la récente loi sur la sécurité nationale imposée à Hong Kong par la Chine. Elle doit permettre une « évaluation rigoureuse et des consultations avec des experts des droits de l’homme » sur la situation de l’île en la matière.

Share Button

Sur le même sujet

Leave a Comment