France: un samedi sous tension, entre manifestations autorisées et interdites

Le mouvement Black Lives Matters se poursuit dans le monde et en France où de nombreuses manifestations sont prévues ce samedi 20 juin. Les rassemblements contre le racisme et les violences policières ont été très suivis ses dernières semaines. Ce samedi, des manifestations auront lieu dans de nombreuses villes pour demander la régularisation des sans-papiers, ou pour rendre hommage à George Floyd.

La préfecture de police de Paris a fait le tri dans les manifestations prévues ce samedi. Le rassemblement à l’appel de plusieurs collectifs en faveur de la régularisation des sans-papiers sera autorisé dans la capitale. Le cortège parisien qui s’élancera à 14h00 de la place de la Nation ira jusqu’à Stalingrad.

Un autre rassemblement se fera avec l’accord des autorités, celui prévu place de la République en hommage à Lamine Dieng. Ce Franco-Sénégalais décédé en 2007 à l’âge de 25 ans des suites d’une arrestation à Paris. Deux manifestations autorisées, car les organisateurs s’engagent à respecter les règles sanitaires selon la préfecture de police.

Pour autant, un rassemblement à l’appel de la communauté tchétchène ce samedi après-midi a été interdit après les affrontements violents cette semaine entre des membres de cette communauté et les habitants d’un quartier de Dijon.

Autre rassemblement interdit, celui prévu à proximité de l’ambassade des États-Unis à l’appel de la Ligue de Défense noire africaine en mémoire à George Floyd. Non déclarée, les autorités ont jugé que cette manifestation était susceptible de générer des troubles à l’ordre public.

Share

Sur le même sujet

Leave a Comment