Mali: La police nationale renforce ses capacités dans le domaine de la sécurité routière

Mali: La police nationale renforce ses capacités dans le domaine de la sécurité routière

Le lundi 08 JUIN 2020, à l’Ecole Nationale de Police, l’Agence Nationale de la Sécurité Routière a organisé une cérémonie de Formation dénommé  » Renforcement des Capacités des Forces de Police sur les Techniques de Remplissage et d’acheminement des fichiers BAAC ». Cette cérémonie a enregistré la présence de Mme Diadjé Sacko, la Directrice Générale de l’ANASER; de M. Moussa Boubacar Maïga, le Representant du Directeur Général de la Police Nationale ainsi que de nombreuses personnalités.

A l’entame de son allocution, Mme Sacko a d’abord remercié les autorités de tutelle que sont le Ministre des transports et de la mobilité Urdaine et le Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile qui ont permis l’organisation d’une série de formations sur le remplissage et acheminement des fiches BAAC à l’endroit de leurs porteurs d’uniforme.

En effet, elle a indiqué que, la fiche BAAC dont il est question aujourd’hui, est une feuille recto-verso sur laquelle sont enregistrées toutes les informations relatives à un accident. Ainsi, elle sert à orienter les décideurs à prendre des mesures appropriées pour éviter les accidents ou atténuer leurs conséquences, et que, son analyse permet de comprendre comment, pourquoi, quand, où a lieu l’accident, les véhicules et les personnes impliquées et enfin de déterminer les circonstances.

Pour continuer,elle a affirmé qu’aujourd’hui, qu’ils constatent que le renseignement de cette fiche rencontre beaucoup de difficultés, parmi lesquelles, on peut citer: la méconnaissance des techniques de collecte et de remplissage par certains porteurs d’uniforme; la remontée timide des fiches remplies jusqu’à leur base de traitement. À effet, pour pallier ces insuffisances et redynamiser le système de collecte et de traitement des données d’accidents de la circulation routière, l’Agence National de la Sécurité Routière(ANASER) a entrepris, à l’intention des agents des forces de sécurité, une série de formations. Par ailleurs, les séances de formation qui démarrent ce jour, s’inscrivent dans cette dynamique.  » Au total, deux cent vingt (220) participants tous issus de la Police et de la Gendarmerie seront concernés par cette formation qui débute du 8 au 12 juin 2020 sur l’ensemble du territoire national  » a-t-elle adressé.

En concluant, elle a indiqué qu’à la fin de chaque séance de formation, il sera dispensé une séance de prestation des agents de la protection civile pour les gestes de premier secours en cas d’accident. À ce titre qu’elle reste convaincue que seule une synergie d’actions peut permettre de juguler l’insecurité routière sur leurs routes.

M. Moussa Boubacar Maïga, le Représentant de Directeur général de la Police National a rendu un vibrant hommage à Madame la Directrice Générale de l’ANASER, pour avoir proposé ces formations sur le remplissage et l’acheminement des fiches BAAC à l’endroit des instructeurs et des agents de la Police.Il a en outre salué la présence du Directeur Général de la Protection Civile qui, malgré son emploi de temps chargé, a bien voulu être présent pour rehausser l’éclat de cette cérémonie de lancement de la formation sur la fiche BAAC.Cela dénote selon lui de I’interet qu’ ils accordent à la synergie d’actions pour reduire le taux d’accidents de la circulation routière au Mali.

M. Maïga,de continuer a ajouté que cette formation permettra aux dix (10) instructeurs de renforcer leur capacité pour une meilleure transmission de ces techniques aux jeunes recrues de Police. Quant aux dix-sept (1la agents venus des differentss Commissariats, cette mise à niveau leur permettra non seulement d’être efficaces dans le remplissage et l’acheminement des fiches BAAC mais aussi de transmettre ces techniques à leurs collègues qui n’ont pas pu bénéficier la dite formation.

Saouti Cissé

Share Button

Sur le même sujet

Leave a Comment