L’UE appelle les géants du net à lutter davantage contre la désinformation sur la pandémie

La Commission européenne appelle à nouveau les géants du net à lutter contre  la désinformation qui a pris de l’ampleur pendant la pandémie.

La relation entre l’Union européenne et les géants du net, pour la plupart américains, n’est pas toujours au beau fixe, mais une fois n’est pas coutume : la vice-présidente de la Commission pour la transparence Vera Jourova  a « salué » les mesures déjà prises par ces mastodontes et elle a apporté son soutien à Twitter dans son bras de fer avec Donald Trump.

La commissaire leur demande par contre d’en faire davantage pour lutter contre ce qu’elle qualifie d’énorme vague de désinformation sur la pandémie. L’Union européenne demande à ces plateformes comme Facebook, Twitter et Google la publication mensuelle d’un rapport sur leurs actions pour contrer ce phénomène.

Les rapports des plateformes devront porter sur la nature de la désinformation, la dimension du réseau impliqué, son origine géopolitique et sa cible.

L’Union européenne avait déjà obtenu des plateformes qu’elles mettent en avant les informations de l’Organisation mondiale de la sante (OMS) et qu’elles retirent les publicités sur de faux médicaments.

Share

Sur le même sujet

Leave a Comment