Fiscalité: les affaires Trump devant la Cour suprême

Les déclarations fiscales et les comptes de l’entreprise de Donald Trump peuvent-ils être transmis à la justice et au Congrès ? C’est l’épineuse question sur laquelle les sages de la Cour suprême doivent se pencher ce mardi. Le président américain a toujours refusé de fournir ces documents, réclamés à la fois par une commission de la Chambre des représentants et par un procureur new-yorkais.

Deux sessions d’une heure sont prévues : la première examinera les requêtes de plusieurs commissions de la Chambre, qui demandent à deux banques et à un cabinet comptable de leur fournir les documents financiers relatifs aux affaires de Donald Trump entre 2011 à 2018.

Les démocrates de la Chambre enquêtent sur les financements douteux que les entreprises de Donald Trump ont pu obtenir avant qu’il accède à la Maison Blanche. Ils veulent notamment savoir si des acteurs étrangers ont pu, via leurs investissements, exercer un moyen de pression sur le président.

La seconde requête émane du procureur de New York qui enquête sur les 130 000 dollars versés à une actrice porno pour acheter son silence sur une liaison qu’elle affirme avoir eue avec le président. Donald Trump a toujours refusé de fournir ces documents. Il estime qu’un président n’a pas de comptes à rendre. La justice lui a donné tort et il s’est donc tourné vers la Cour suprême. Les neuf sages, qui discuteront par téléphone en raison de la pandémie, devraient rendre leur décision en juin.

Share

Sur le même sujet

Leave a Comment