RDC: «Kamerhe n’est pas le seul politique impliqué dans le détournement de ces millions de dollars»

C’est une première dans l’histoire de la République Démocratique du Congo (RDC). Ce lundi 11 mai, le directeur de cabinet du président de la République est convoqué devant un tribunal de Kinshasa. Vital Kamerhe est poursuivi pour détournement présumé de quelque 50 millions de dollars. Sur quoi se fondent les soupçons de la justice congolaise ? Pourquoi le président Tshisekedi a-t-il laissé tomber son directeur de cabinet, qui est aussi son principal allié politique ? Trésor Kibangula a été journaliste à « Jeune Afrique ». Aujourd’hui, il est chercheur au Groupe d’études sur le Congo (GEC). Il répond aux questions de Christophe Boisbouvier.

Share Button

Sur le même sujet

Leave a Comment