Christophe Bigot pressenti pour devenir le Monsieur Afrique du Quai d’Orsay

Selon nos collègues de la Lettre du continent, le diplomate, actuellement envoyé spécial de la France pour le Sahel, devrait remplacer Rémi Maréchaux à la tête de la Direction Afrique et Océan Indien (DAOI) du ministère des Affaires étrangères français. Après quatre ans à ce poste, Rémi Maréchaux devrait être nommé ambassadeur à Addis Abeba.

Christophe Bigot est un choix de continuité pour ce poste. Comme Rémi Maréchaux, Christophe Bigot est un diplomate, mais également un ancien de la DGSE, la direction générale de la sécurité extérieure. Tous deux ont en effet occupé le poste de directeur de la stratégie au sein des renseignements français. Selon la Lettre du continent, Christophe Bigot avait notamment « mis sur pied la cellule de la DGSE de lutte contre Boko Haram dans le bassin du lac Tchad ».

Enarque, polytechnicien, ancien ambassadeur de France en Israël puis au Sénégal, et depuis septembre dernier envoyé spécial de la France pour le Sahel, Christophe Bigot est également chargé depuis le sommet de Pau en janvier dernier de coordonner la réponse internationale dans la bande sahélo-saharienne. Il connaît donc bien les acteurs africains influents de la région.

Cette double expérience diplomatique et du renseignement témoigne de l’importance du dossier sécuritaire dans la politique africaine des autorités françaises. Christophe Bigot, s’il est confirmé à la tête de la Direction Afrique et Océan Indien du ministère des Affaires étrangères français, sera donc un des pilier de cette stratégie.

Share

Sur le même sujet

Leave a Comment