Le Conseil Supérieur de la Diaspora Malienne soutient Ibrahim Boubacar Kéita

Dans une déclaration du président de la République du Mali sollicitant la négociation avec les islamistes notamment Amadou Koufa et Lyad Ag Ghali, le CSDM affirme son soutien total au Président de la République, Ibrahim Boubacar Keita. Le message a été passé le mercredi 12 février 2020 au siège du CSDM à Torokorobougou 300 logements. Monsieur Mohamed Chérif Haidara, Président  du CSDM, était le principal orateur.

Prenant la parole, M. Haidara a tenu à marquer son accord total à cette décision et apporté son soutien ferme à Koulouba pour cette sage décision adossée, entre autres, à la demande formulée par son peuple dans le cadre du Dialogue National Inclusif.

Le Président de la République, dit-il, ne pouvait rester indéfiniment sur des positionnements de principe, pendant que son peuple souffre le martyr et que les morts civils et militaires s’accumulent de tous bords y compris parmi les éléments des grandes nations au chevet de notre pays. Selon l’ONU, à l’en croire, entre octobre et décembre 2019, l’armée malienne a perdu 193 soldats au Centre et au Nord du pays et plus de 456 civils avec 44 soldats français.

L’attaque de Sokolo, ajoute-t-il, avec la mort d’une vingtaine de FAMA est encore fraîche dans les esprits, sans compter les récentes attaques des camps de gendarmerie de Alatola à Niono le 9 février avec trois gendarmes tués et de Dièma dans la région de Kayes le 10 février avec un gendarme tué et deux autres blessés.

Face à ces hécatombes, le CSDM soutient la décision d’IBK, parce qu’elle est actuellement la seule issue possible pour aller vers la paix. Et de conclure que le Conseil Supérieur de la Diaspora Malienne soutient le Président de la République pour avoir associé l’acte à la parole en mettant en oeuvre les actes issus du Dialogue National Inclusif.

YOUBA DOUMBIA

Share Button

Sur le même sujet

Leave a Comment