Royaume-Uni: Harry et Meghan prennent leurs distances avec la famille royale

Le prince Harry et son épouse Meghan ont annoncé ce mercredi 8 janvier renoncer à leur rôle de premier plan au sein de la famille royale britannique pour prendre leur indépendance financière et s’installer une partie de l’année en Amérique du Nord.

Coup de tonnerre à Buckingham. Le prince Harry, sixième dans l’ordre de succession au trône d’Angleterre, et son épouse Meghan veulent prendre leurs distances avec la famille royale. « Nous avons l’intention de renoncer (au rôle de) membres « senior » de la famille royale et de travailler pour devenir financièrement indépendants, tout en continuant à soutenir la reine », ont-ils annoncé dans un communiqué.

Le couple dit désormais vouloir partager son temps entre le Royaume-Uni et l’Amérique du Nord et fonder une organisation caritative. Cette décision a été prise « après de nombreux mois de réflexion », indique-t-il. Cette annonce intervient alors que le duc et la duchesse de Sussex viennent de rentrer d’un séjour de plusieurs semaines au Canada, où ils ont fêté Noël avec leur fils Archie, né le 6 mai 2019, un an après leur mariage. Ils avaient pris ces vacances prolongées loin de la famille royale après s’être ouverts dans un documentaire, en octobre, de leurs difficultés face à l’exposition médiatique.

« Duchesse capricieuse »

Car si les tabloïds britanniques avaient d’abord salué l’arrivée de l’actrice américaine métisse comme un souffle d’air frais pour la famille royale, ils n’avaient pas tardé à changer de ton. Dans des articles au vitriol, ils critiquaient son comportement, après une série de démissions au sein du personnel de la maison royale, l’affublant du sobriquet de « duchesse capricieuse ». Face à ces critiques, Harry a déposé début octobre une série de plaintes contre le Daily Mail et The Sun, les accusant de violer sa vie privée.

La presse à scandale s’est également emparée des fissures apparaissant entre Harry et son grand frère William, la mettant sur le compte d’une mésentente entre leurs épouses. Après avoir déménagé du palais londonien de Kensington, où ils vivaient avec William et Kate, Harry et Meghan avaient rompu en juin dernier avec la fondation où les deux couples œuvraient ensemble.

L’annonce de ce mercredi a pris par surprise la famille royale, qui espérait pouvoir entamer 2020 sous de meilleurs auspices après, du propre aveu de la reine, une année « semée d’embûches ». Buckingham a en effet été confrontée à l’irruption du nom du prince Andrew dans l’affaire Epstein et à un accident de la route causé par le prince Philip, le mari de la souveraine, de santé fragile.

« Les discussions avec le duc et la duchesse de Sussex sont à un stade précoce. Nous comprenons leur désir de prendre une autre voie, mais ce sont des questions compliquées qui prennent du temps à régler », a réagi le palais royal dans un communiqué.

The Royal Family

@RoyalFamily

A statement from Buckingham Palace regarding The Duke and Duchess of Sussex. https://bit.ly/2T4sFar 

Statement on discussions with The Duke and Duchess of Sussex

Discussions with The Duke and Duchess of Sussex are at an early stage. We understand their desire to take a different approach, but these are complicated issues that will take time to work through.

royal.uk

2 072 personnes parlent à ce sujet
Share

Sur le même sujet

Leave a Comment