Incendies en Australie: la voiture, dernier refuge des évacués de Nowra

Un des feux les plus importants en Nouvelle Galles-du-Sud est celui de Nowra, à 150 km à l’ouest de Sydney. Une partie de la ville a été évacuée. RFI a pu rencontrer un couple de sexagénaires qui a quitté sa maison pour se réfugier dans sa voiture.

Frida et Ted, la soixantaine, ont trouvé refuge dans un parc sur les hauteurs de Nowra. Ils ont quitté en urgence leur maison à l’approche des flammes et ont décidé de dormir dans leur voiture, très équipée. « C’est ma voiture, nous avons un frigo, un congélateur, des sacs de couchages, des oreillers, on a de la nourriture, et là-bas c’est la voiture de mon mari. On a pris les deux. Et on a des trucs à grignoter car on ne sait pas combien de temps on va rester ici. »

Les incendies menacent. Une immense colonne de fumée est visible au loin et des cendres tombent régulièrement du ciel. Ted, le mari de Frida, reste connecté. En cas de danger, il faudra vite repartir en voiture. « J’écoute la radio, on réussit à avoir des informations, et jusqu’ici on a toujours une couverture téléphonique. »

Le couple a bien fait d’évacuer. Un message d’urgences des pompiers vient de tomber : « si vous êtes au nord de Nowra, trouver un refuge car le feu arrive ». Le téléphone portable est indispensable. Toute personne se trouvant dans la zone reçoit automatiquement des sms d’alerte des pompiers, en cas de danger. Un service précieux qui a sans doute permis de sauver des vies.

NSW RFS

@NSWRFS

At 10:30am there are 150 fires burning, 64 are uncontained. After a difficult day for firefighters yesterday, around 2,300 firefighters are active in the field today. Conditions have eased, however a statewide total fire ban remains in place. #nswrfs #nswfires

Voir l'image sur Twitter

686

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité
566 personnes parlent à ce sujet

Cinq fois plus de feux qu’à l’accoutumée

Les importants feux de brousse continuent de s’étendre et la vague de chaleur que connaît le pays n’améliore pas la situation. 5 millions hectares ont déjà brulé, ce qui place ces incendies parmi les plus importants de l’histoire de l’Australie. L’Etat de la Nouvelles-Galles du Sud connaît même des feux cinq fois plus élevé que lors d’une année ordinaire.

Grâce à ses satellites, la Nasa peut détecter les points où surviennent des incendies à partir du rayonnement infrarouge et des anomalies thermiques causés par les flammes. L’agence spatiale américaine a enregistré près de 65 000 feux pour l’année 2019, contre 13 000 en moyenne. En 2003, une année considérée jusqu’ici comme record, le nombre de feux avait été deux fois moins élevé que lors de l’épisode actuel.

Les feux de brousses sont courants en Australie de décembre à juin mais ils sont bien plus importants cette année à cause de très nombreux facteurs. Tout d’abord une sécheresse exceptionnelle qui fait chuter la teneur en eau des végétaux, les rendant plus facilement inflammable. La chaleur favorise également le développement d’incendie. L’année 2019, a été la plus chaude jamais enregistrée en Australie. La hausse des températures a été de 1,5°C par rapport à la moyenne des années 1961-1990.

Les importants vents qui frappent le pays rendent également les feux difficilement contrôlables pour les pompiers. Les incendies pourraient continuer à se propager encore de nombreuses semaines.

Intl. Space Station

@Space_Station

Wildfires are pictured surrounding Sydney, Australia, as the International Space Station orbited 269 miles above the Tasman Sea on Jan. 3, 2020.

Voir l'image sur Twitter

7 169

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité
2 199 personnes parlent à ce sujet
Share

Sur le même sujet

Leave a Comment