Madagascar: le cyclone Belna atteint le nord-ouest, Soalala durement touchée

Le cyclone tropical Belna a atteint lundi 9 décembre la côte nord-ouest de l’île de Madagascar, noyée sous des trombes d’eau et balayée de vents violents atteignant jusqu’à 180 km/h.

Le cyclone – observé il y a quelques jours au-dessus de l’océan Indien – a touché la côte nord-ouest de la Grande Île dans la région de Boeny, au niveau de la ville de Soalala, à 100 km au sud de Majunga, vers 16h, heure locale.

Des vents d’une vitesse de 150 km, avec des pics pouvant atteindre les 180 km ont été enregistrés, ainsi que de très fortes pluies. Selon le colonel Eleck Olivier Andriakaja, responsable du bureau national de gestion des risques et des catastrophes, la ville de Soalala a été sérieusement endommagée.

Soalala est complètement détruite parce qu’il y avait des vents violents, des pluies abondantes. En conséquence, la digue de protection de la mer s’est effondrée d’abord. Il y avait des inondations en ville et avec les vents, des toits se sont envolés et donc des gens sont sans abri.

Le colonel Eleck Olivier Andriakaja

Le colonel Eleck Olivier Andriakaja estime pour le moment « entre 8 000 et 9 000 » le nombre de personnes sans abri. Il assure qu’elles ont été déplacées vers des sites d’hébergement en dur, comme des églises, des hôpitaux et des écoles.

Quelques heures avant l’arrivée de Belna, les autorités malgaches avaient placé la région de Boeny, qui abrite environ un million d’habitants, en alerte rouge et procédé à l’évacuation de près de 200 personnes menacées.

Dans son dernier bulletin, la météo malgache a prévu de fortes précipitations pouvant atteindre jusqu’à 200 mm dans les prochaines vingt-quatre heures. « Les inondations généralisées sont fortement à craindre pour les zones connues vulnérables », a-t-elle ajouté.

Share Button

Sur le même sujet

Leave a Comment