Lutte contre le terrorisme : l’UEMOA mobilise 50 milliards de fcfa

À l’issue du sommet extraordinaire de Dakar, les dirigeants de l’Union ont décidé
d’apporter une contribution pour aider le Burkina Faso, le Mali et le Niger à faire face aux dépenses liées aux opérations militaires

La Conférence des chefs d’État et de gouvernement de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) s’est réunie hier en session extraordinaire à Dakar. Présidée par Alassane Dramane Ouattara, président de la République de Côte d’Ivoire, la session a analysé, à huis clos, les propositions faites à cet effet par les présidents sénégalais et béninois, mandatés pour la mise en œuvre pratique de l’engagement commun visant la mobilisation de financement alternatif et durable.
Ces assises d’une journée auxquelles le Premier ministre, Dr Boubou Cissé, a pris part, se sont tenues dans un contexte difficile dans notre zone. En dépit des avancées enregistrées au plan économique, les menaces contre la paix et la sécurité se font de plus en plus pressantes. En témoignent les crimes odieux qui ont endeuillé récemment le Burkina Faso, le Mali et le Niger. Ces pays paient un lourd tribut à cette lutte contre le terrorisme au Sahel.
Cette situation que traversent nos pays rappelle plus que jamais l’importance de la solidarité entre les États membres de l’Union et le défi majeur de l’insécurité pour atteindre les objectifs de développement de notre Union, a interpellé le président ivoirien, intervenant à l’ouverture solennelle des travaux. Pour y parvenir, a rappelé Alassane Dramane Ouattara, la session des chefs d’État et de gouvernement de la Cedeao, tenue à Ouagadougou (Burkina Faso) le 13 septembre 2019, avait décidé de mobiliser des ressources propres à hauteur d’un milliard de dollars (soit 500 milliards de Fcfa) pour le financement de la sécurité dans l’espace communautaire.
S’agissant des pays de l’Uemoa, les présidents sénégalais et béninois, mandatés pour la mise en œuvre pratique de cet engagement, ont tenu le 3 octobre dernier à Dakar une réunion avec les ministres des Finances et de la Défense de l’Union pour la mobilisation des ressources en vue de financer la lutte contre le terrorisme, a précisé le président en exercice de la Conférence des chefs d’État et de gouvernement.

Share

Sur le même sujet

Leave a Comment