Situation du pont des martyrs : Le Directeur national des routes, Mamadou Naman Kéita, rassure la population

Le directeur national des routes a visité le lundi 2 décembre le pont des martyrs. Une visite qui fait suite aux rumeurs selon lesquelles, le pont serait sur le point de s’écrouler.

Le pont des martyrs est en très bon état. Ce qui coupe court à toutes les rumeurs et supputations selon lesquelles, il est très vieux et serait hors d’usage. Une information qui a créé une véritable psychose au sein de la population.

Des allégations que dément le directeur national des routes, Mamadou Naman Keita, qui a effectué une visite sur le terrain. Tout en rassurant la population et les usagers, il a affirmé que le pont des martyrs a été construit entre 1958 et 1960 pour une durée de vie de 100 ans.

Il a indiqué que le pont des martyrs tient bon, même s’il reconnaît qu’il  n’a pas toute la vitalité de sa jeunesse. Pour preuve, poursuit-il, les dernières osculations (diagnostics) qui ont lieu en 2006 n’ont pas révélé de désordres majeurs. Seuls quelques désordres mineurs qui ont d’ailleurs été traités depuis 2010.

Selon Mamadou Naman Keita, les vibrations sont dues aux mouvements autorisés des dalles du pont. Ce qui explique la présence des joints de chaussée. Ils sont faits pour amoindrir les vibrations des dalles à leur extrémité. Lesquelles sont règlementairement autorisées. Pour mieux en convaincre, il a indiqué que le pont Fahd vibre deux fois plus que le pont des martyrs. «Mais cela reste dans la limite autorisée par ledit pont», a-t-il souligné.

Mamadou Naman Keita se dit toutefois déterminé à lutter contre l’usage du pont par les gros porteurs. «Aucun être humain ne peut résister à des surcharges», a-t-il conclu. Idem pour un pont !

Abdrahamane SISSOKO  

Share

Sur le même sujet

Leave a Comment