Conférence ICASA: un nouveau médicament rétroviral pour les enfants séropositifs

La Conférence sur le Sida et les IST en Afrique (ICASA), qui se tient jusqu’au 7 décembre à Kigali, au Rwanda, aborde notamment la question des traitements adaptés aux jeunes enfants.

Le nombre d’enfants nouvellement contaminés par le VIH a fortement baissé. Il est passé de 240 000 en 2010 à 160 000 en 2018, essentiellement en Afrique subsaharienne.

Ce résultat a été obtenu grâce à la mise sous traitement antirétroviral d’une forte proportion – de 82% – des femmes enceintes séropositives. Aujourd’hui encore cependant, 1,8 million d’enfants vivent avec le VIH et un traitement vraiment adapté à leurs besoins manque à l’appel.

Drugs for Neglected Diseases initiative

@DNDi

Kids living with #HIV have been neglected for too long. With Quadrimune, the “4-in-1” treatment we’re developing with @CIPLA_Global, infants & young kids will finally have a treatment designed specifically for them.

Price will be $1 a day or less ⬇️ https://bit.ly/37Rry2D 

HIV treatment for children to be produced for under one dollar a day

Cipla has announced their commitment to price the ground-breaking new product Quadrimune, a « 4‑in‑1 » treatment for young children with HIV, at below a dollar a day.

dndi.org

74

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité
47 personnes parlent à ce sujet

L’initiative Médicament contre les maladies négligées (DNDi) et l’ONG Unitaid ont lancé le Quadrimune qui combine quatre principes actifs, limite les risques de résistance et se présente sous forme de gélule à ouvrir, contenant une poudre agréable au goût, à mélanger au lait ou à la bouillie.

Ce produit, qui se conserve bien et n’a pas besoin d’être réfrigéré, pourrait être proposé à un prix inférieur à un dollar par jour. Aujourd’hui cependant, le feu vert des autorités de santé pour la mise sur le marché manque encore. Le dossier est actuellement soumis à l’Agence américaine du médicament, la Food and Drug Administration (FDA), qui doit rendre son verdict dans quelques mois.

La grande pièce manquante était comment traiter très tôt un enfant diagnostiqué de telle manière qu’on ne permette pas au virus de faire tous les dégâts qu’il fait lorsqu’il atteint tous les organes vitaux.

Dr Isabelle Andrieux-Meyer, médecin, fait partie de l’équipe de chercheurs qui a mis au point le Quadrimune

RFI Priorité Santé

@prioritesante

🛫 La semaine prochaine, on vous emmène à #Kigali au #Rwanda 🇷🇼 pour 4 émissions sur la lutte contre le #VIH en #Afrique de l’Est, les jeunes et le VIH, la couverture santé au Rwanda et la prise en charge psychosociale du #traumatisme lié au #génocide. Bonne semaine sur @RFI !

Voir l'image sur Twitter

17

Informations sur les Publicités Twitter et confidentialité

Voir les autres Tweets de RFI Priorité Santé

Share

Sur le même sujet

Leave a Comment