Sénégal: un maître coranique qui enchaînait des enfants talibés arrêté

Au Sénégal, les talibés, ces enfants étudiants dans des écoles coraniques, sont nombreux à être victimes de mauvais traitements. Ce samedi, dans un village de la région rurale de Louga, au nord de Dakar, les forces de l’ordre ont arrêté un maître coranique qui enchaînait ses élèves. Une pratique malheureusement courante, dont sont victimes ces jeunes talibés, souvent obligés de mendier.

Dans cette affaire, les six suspects ont été placés en détention provisoire, sous mandat de dépôt ce lundi 25 novembre. Samedi, tous ont été arrêtés par les gendarmes dans le village de Ndiagne non loin de Louga, à commencer par le maître coranique, car c’est lui qui a pris la décision d’enchaîner ses élèves.

Le fabricant de ces chaînes, un métallier, est également interpellé ainsi que quatre parents qui ont consenti à ce que ces jeunes garçons soient enchaînés pour empêcher toute fuite d’après une source judiciaire. Le fait-divers de trop pour Mamadou Wane, coordinateur de la plateforme pour la protection des droits humains : « je pense qu’il y a eu un traumatisme dans tout le Sénégal. C’est l’occasion de dénoncer ça et demander à l’État qu’il faut aller jusqu’au bout. Il faut traduire les auteurs de ces actes de tortionnaires, disons-le carrément, de maltraitance extrêmement grave et tous ceux qui sont coupables. L’État doit aller plus loin. Aujourd’hui, tous ceux qui se solidarisent par rapport à cet acte ignoble doivent être poursuivis. »

Le procès est prévu mercredi. D’après les ONG, 100 000 enfants talibés sont toujours dans les rues. Ils seraient 30 000 rien que dans la capitale.

Share

Sur le même sujet

Leave a Comment