Le PDG d’Air Peace au Nigeria dément tout blanchiment d’argent

Allen Ifechukwu Athan Onyema, le patron de Air Peace, a été inculpé vendredi par la justice américaine. Il est soupçonné d’avoir blanchi des millions de dollars via des ONG qui lui appartenaient. Dans des déclarations à la presse nigériane, il affirme que ces allégations sont fausses et que son seul souci a toujours été de « construire le Nigeria ».

Air Peace, qui dessert des villes au Nigeria, au Liberia et au Sénégal notamment, possède une flotte de 23 avions, essentiellement des Boeing 737, achetés aux États-Unis.

Selon la justice américaine, l’entrepreneur Allen Ifechukwu Athan Onyema a acheté des avions aux États-Unis avec des fonds provenant de plusieurs ONG, y compris la Fondation pour l’Harmonie ethnique, le Centre international pour la non-violence et le développement de la paix et Every Child.

Le ministère américain de la Justice accuse Allen Onyema d’avoir utilisé ces œuvres pour blanchir des capitaux et commettre une fraude bancaire à grande échelle à Atlanta, en Georgie.

Les procureurs s’intéressent particulièrement à 45 millions de dollars qui ont été virés de l’étranger sur des comptes américains lui appartenant, entre 2010 et 2018.

Reste à savoir si les juges retiendront la version des enquêteurs de la Strike Force locale, c’est-à-dire « force de frappe », unité d’élite dont la tâche est de démanteler les principaux réseaux de trafiquants et de blanchiment d’argent à Atlanta.

Share

Sur le même sujet

Leave a Comment