Nucléaire: l’AIEA condamne l’attitude de l’Iran envers son inspectrice

Les 35 membres du Conseil des gouverneurs de l’AIEA se sont réunis ce jeudi 7 novembre à Vienne, en Autriche, siège de l’Agence internationale de l’énergie atomique. Au menu de cette réunion spéciale : l’Iran, alors que Téhéran a annoncé avoir retiré l’accréditation d’une inspectrice de l’AIEA. Ce qui a fait naître quelques inquiétudes.

Lors du Conseil des gouverneurs de l’AIEA, l’Union européenne s’est dite « très préoccupée » par l’incident survenu en Iran avec une inspectrice de l’Agence onusienne, à laquelle Téhéran a retiré son accréditation.

L’Union européenne a appelé l’Iran à s’assurer que les inspecteurs de l’AIEA puissent exercer leurs fonctions, semblant toutefois considérer l’incident comme clos. La mission américaine auprès de l’agence onusienne parle, elle, d’une « provocation scandaleuse ».

Selon l’organisation iranienne de l’énergie atomique, l’inspectrice de l’AIEA aurait déclenché une alarme, lors d’un contrôle la semaine dernière à l’entrée de l’usine d’enrichissement de Natanz, faisant craindre qu’elle puisse porter sur elle « un produit suspect ». Son accréditation lui a donc été retirée.

L’ambassadeur iranien auprès de l’AIEA a expliqué ce jeudi que Téhéran attendait de l’agence qu’elle coopère « de manière appropriée et autant que nécessaire » pour faire la lumière sur cet incident.

Share

Sur le même sujet

Leave a Comment