France: appel à la vigilance après deux cas de Zika en métropole

Les autorités sanitaires françaises appellent à la vigilance après la découverte de deux personnnes contaminées par le virus Zika sans avoir voyagé dans une région où sévit habituellement cette maladie.

En début de semaine, l’Agence régionale de la santé de Provence-Alpes-Côte d’Azur a annoncé un second cas autochtone de virus Zika – qui a été contracté en France métropolitaine – dans le département du Var (sud). Il s’agit d’une personne habitant le même quartier que le précédent cas signalé début octobre.

Ce second cas a été identifié suite à l’enquête réalisée le 10 octobre par l’ARS Paca et Santé publique France auprès du voisinage de la première personne malade.

ARS Paca@ARSPaca

🎙Cet après-midi, l’ invite la presse pour parler suite au diagnostic d’un deuxième cas dans le .
« Ce virus peut se transmettre par l’intermédiaire du moustique tigre. Il est donc important que chacun lutte contre sa prolifération »
👉 https://www.paca.ars.sante.fr/lutte-anti-vectorielle-prevention-contre-les-maladies-transmises-par-les-moustiques-tigres 

Voir l'image sur Twitter
Voir les autres Tweets de ARS Paca

Il s’agit des deux seuls cas de virus autochtone observés en France métropolitaine, précise l’ARS, qui ajoute que les deux personnes sont guéries. Mais leur apparition à de quoi inquiéter, car elle confirme que le vecteur du Zika, mais aussi de la dengue et du chikungunia, s’est bien implanté en France.

Ces trois maladies sont transmises par le moustique-tigre, reconnaissable à ses rayures noires et blanches, et aujourd’hui présent dans 51 départements. Depuis le mois d’août, sept personnes ont d’ailleurs contracté la dengue, sans avoir quitté la métropole.

Les autorités sanitaires recommandent donc de se protéger des piqûres de moustique, notamment au lever et au coucher du soleil, et de consulter dès l’apparition de symptômes qui ressemblent à un syndrome grippal.

Share

Sur le même sujet

Leave a Comment