Des plages brésiliennes confrontées à une mystérieuse marée noire

Plus d’une centaine de plages ont été souillées par du pétrole dans toute la région Nordeste, très touristique. On ignore encore l’origine de cette pollution.

De grandes galettes de pétrole ont commencé à apparaître au début du mois de septembre. Le phénomène s’est peu à peu étendu à tout le littoral du nord-est du Brésil, sur plus de 2 000 kilomètres. Sur les plages, les opérations de nettoyage ont permis de retirer plus de 100 tonnes de pétrole.

Mais l’impact de la pollution est important. Plusieurs tortues marines ont été retrouvées mortes et un centre de reproduction de ces tortues a suspendu ses opérations. Le tourisme pourrait être également durement frappé.

Une pollution venue de l’étranger, selon Bolsonaro

« Il s’agit d’un désastre très préoccupant », estime la compagnie pétrolière brésilienne Petrobras, qui assure que le matériel récolté sur les plages n’est pas d’origine brésilienne.

Le président Jair Bolsonaro affirme qu’il a son idée sur la question, mais il ne veut pas désigner de coupable avant d’avoir des preuves. Il privilégie toutefois l’hypothèse d’un acte criminel. « Le pétrole aurait pu être déversé en mer », dit-il. Mais comme plus de 140 navires sillonnent fréquemment la zone, il ne sera pas facile d’identifier le responsable.

Share

Sur le même sujet

Leave a Comment