Facebook confirme tester son réseau social sans le bouton «like»

Facebook confirme tester son réseau social sans l’une de ses plus célèbres fonctionnalités; le fameux « like » ou « j’aime » en français. L’information avait déjà fuité il y a quelques semaines mais cette fois le plus grand réseau social au monde la confirme officiellement. La firme californienne envisage bien de masquer la comptabilisation du nombre de « j’aime » obtenus sur chaque publication. Facebook annonce le lancement d’une phase de test, tout d’abord en Australie.

C’est l’une des fonctions les plus utilisées d’internet, omniprésente sur les réseaux sociaux depuis son apparition en 2009. Et pourtant Facebook réfléchit aujourd’hui à faire disparaître le fameux bouton « like » de ses plateformes. Selon de nombreux experts la course aux « j’aime » aurait des conséquences psychologiques négatives.

Trop de pression

Cette compétition générerait trop de pression sur les utilisateurs qui les pousserait à s’autocensurer en postant moins voire peu de contenus de peur de ne pas être assez « likés ». Certains préfèreraient même supprimer des publications qui ne seraient pas suffisamment aimées. Or, cette autocensure c’est moins de trafic et donc moins de revenus publicitaires pour Facebook dont le modèle économique repose entièrement sur la publicité ciblée.

C’est sur Instagram que Facebook aurait remarqué cette tendance des usagers à poster plus facilement des contenus éphémères qui s’effacent au bout de quelques heures. C’est d’ailleurs sur instagram que les premiers tests ont été menés dans sept pays. Le principe est simple : le compteur de « like » disparaît mais les « likes » ne disparaissent pas totalement pour autant. Ils sont uniquement visibles par l’auteur de la publication.

Début des tests en Australie

Cette semaine, Facebook confirme officiellement à la presse américaine le lancement de ces tests, d’abord en Australie. S’ils sont jugés concluants, une version sans compteur de « like » du réseau social pourrait être progressivement généralisée.

Share

Sur le même sujet

Leave a Comment