La bactérie tueuse d’oliviers détectée en France continentale

La bactérie Xylella fastidiosa vient d’être détectée pour la première fois sur deux oliviers en France. Sa présence représente une « menace sanitaires pour les filières végétales », selon le ministère de l’Agriculture.

Xylella fastidiosa a été repérée sur deux oliviers d’ornement dans les Alpes-Maritimes, dans le Sud-Est de la France. Les arbres produisant des olives sont pour l’instant sains. Mais cette découverte est alarmante et le ministère de l’Agriculture la prend très au sérieux.

Première apparition en Corse

Les deux oliviers d’ornement contaminés vont être détruits, afin d’éviter la propagation de la maladie. D’autres mesures ont d’ores et déjà été prises : les végétaux sensibles à la bactérie seront rapidement arrachés et la surveillance de toutes les autres plantes sera renforcée dans un rayon de 5 kilomètres. La détection de la bactérie en France n’est pas nouvelle. Elle est apparue la première fois en 2015 sur des feuilles de myrte en Corse.

L’un des deux cas détectés est lié à la même bactérie que celle qui est présente en Italie, où Xylella fastidiosa a fait des ravages dans les oliviers depuis 2013. Une lutte internationale a été engagée, mais la Commission européenne estime que l’Italie n’a pas mis en place des mesures suffisantes pour empêcher la propagation de la bactérie, qui s’attaque à des arbres parfois millénaires.

La bactérie Xylella est considérée comme l’une des plus dangereuses pour les végétaux à l’échelle mondiale. La Xylella fastidiosa, transmise par les insectes, s’attaque à plus de 200 espèces de végétaux : oliviers, vignes, arbres fruitiers, frênes, chênes, luzernes, lauriers roses, etc… Jusqu’à présent, elle n’avait jamais été décelée en France sur des oliviers, mais était présente sur d’autres végétaux sur l’île méditerranéenne de Corse, et dans 19 communes du Var et des Alpes-Maritimes (sud-est), rappelle le ministère.

Share

Sur le même sujet

Leave a Comment