Me Moussa Sarr : « La CPI me dérange »

Me Moussa Sarr est un anti-Cpi (Cour pénale internationale) et ne s’en cache pas. De l’avis de l’avocat, « l’existance de juridiction internationale sur le plan pénal est un échec des États africains ». « la CPI me dérange, a-t-il déclaré sur les ondes de Sud Fm, ce dimanche. Ce n’est pas admissible que d’anciens chefs d’Etat et d’anciens ministres africains soient kidnappés comme de vulgaires délinquants », martèle Me Sarr.

Selon lui, si « les Occidentaux, qui n’ont pas de leçons à donner, jugent d’anciens présidents africains, c’est parce que, dans nos États, nous ne nous sommes pas conformés à nos engagements internationaux en faisant fonctionner correctement nos États de droit ».

La robe noire d’ajouter : « ceux qui nous jugent, certains d’entre eux, ont fait des crimes contre l’humanité. Ils n’ont même pas ratifié. Les États-Unis ont refusé de ratifié. Les États-Unis, combien de fois ils ont bombardé un pays, au nom de quel droit international ? Et pourtant, ce sont eux qui nous donnent des leçons. Il faut qu’ils arrêtent de nous donner des leçons ».

Share

Sur le même sujet

Leave a Comment