Guinée: plusieurs accords de coopération marquent la visite du président indien

Le président de l’Inde, Ram Nath Kovind, achève ce samedi 3 août, à Conakry, un périple d’une dizaine de jours en Afrique de l’Ouest qui l’a conduit au Bénin, puis en Gambie. Plusieurs accords de coopération et protocoles d’entente ont été signés entre l’Inde et la Guinée, notamment dans des secteurs techniques.

Arrivé jeudi 1er août à Conakry « avec plus de 250 millions de dollars dans ses bagages » selon des sources non officielles, Ram Nath Kovind veut que son pays investisse, en Guinée, notamment dans les domaines de la médecine traditionnelle et de l’homéopathie, des énergies renouvelables et des télécommunications.

Ces trois secteurs ont été au centre des préoccupations et des discussions entre les deux délégations pendant le séjour du dirigeant indien, sans oublier le protocole d’entente sur l’enseignement supérieur et la médecine à distance.

L’adduction d’eau dans la ville de Conakry – préoccupation majeure des autorités guinéennes – allait aussi être sur la table des discussions entre les deux dirigeants.

Toutes ces signatures sont intervenues, vendredi, au cours d’un tête-à-tête entre Alpha Condé et Ram Nath Kovind, élargi aux deux délégations. Ce même vendredi, le président guinéen a offert un banquet, au palais de la présidence, en l’honneur du dirigeant indien et de sa suite.

Avant de reprendre son avion, ce samedi, Ram Nath Kovind va rencontrer la forte communauté indienne de Guinée qui évolue dans le commerce, l’industrie et l’agrobusiness.

Share

Sur le même sujet

Leave a Comment