«Attestations de la honte» : La directrice du Cesti répond au Saes

La directrice du Centre d’études des sciences et techniques de l’information (Cesti), Cousson Traoré Sall, a porté la réplique aux membres du Syndicat autonome de l’enseignement supérieur (Saes)/Section Cesti, qui l’accusaient d’avoir remis 52 attestations à des journalistes béninois, en mars 2019.

Sur les ondes d’iRadio, elle a fait savoir que «cette formation a été faite dans la plus grande transparence», ajoutant que ces enseignants (affiliés au Saes) ne cherchent qu’à semer la division dans l’école.

Dans une longue lettre ouverte adressée au président du Bénin Patrice Talon, et transmise à la presse, les syndicalistes ont accusé la directrice du Cesti d’avoir remis ces parchemins «sans en avertir» le comité pédagogique. Ce qui constitue, selon eux, une violation de l’article 9 du décret n°2010-706 du 10 juin 2010 portant organisation et fonctionnement du Cesti.

Share

Sur le même sujet

Leave a Comment