Coup de mou pour Netflix, la plateforme de vidéos en streaming

La plateforme de vidéo à la demande a enregistré deux fois moins d’abonnés que prévu entre avril et juin. Et elle en a même perdu aux États-Unis. Ce n’était jamais arrivé depuis 2011. L’entreprise a été immédiatement sanctionnée à Wall Street et le titre perd encore 11 % à l’ouverture de la Bourse.

Les contenus ont moins séduit que prévu, c’est l’une des explications données par le groupe. Et cela, malgré le succès important de quelques séries et documentaires. L’augmentation du prix des abonnements entre 1 et 2 euros dans certains pays a aussi joué un rôle dans ce ralentissement.

Netflix refuse d’accuser la concurrence pour cette contre-performance. Pourtant, avec Amazon, Hulu ou encore la BBC, elle est de plus en plus forte. Disney et Apple sont sur le point d’arriver sur le marché.  La guerre du streaming n’est pas près de s’arrêter. Difficile donc pour Netflix, d’autant plus que la plateforme va perdre des séries phares comme Friends ou The Office.

Elle souhaite se rattraper sur le prochain trimestre et mise sur le lancement des nouvelles saisons de ses séries les plus populaires ainsi que sur les sorties exclusives du film de Martin Scorsese et celui de Micheal Bay. Malgré ce coup de mou, Netflix vient de dépasser la barre des 150 millions d’abonnés, un record.

Share

Sur le même sujet

Leave a Comment