Ndeye Diarra Diobaye : « Il a eu mon corps, mais il n’aura pas mon esprit »

Victime de viol, Ndeye Diarra Diobaye s’est tournée vers la poésie pour soulager sa peine.

L’écriture est pour la jeune fille de 25 ans, un moyen de se réapproprier son corps.

Elle a accepté de se confier dans La Vie, l’émission hebdomadaire de santé et de bien-être de la BBC.

Share

Sur le même sujet

Leave a Comment