Royaume-Uni: lourde amende pour British Airways après un vol massif de données

La compagnie aérienne écope d’une amende de 204 millions d’euros après le vol de données financières de centaines de milliers de clients l’an dernier.

Cette amende de plus de 200 millions d’euros (183,390 millions de livres, soit 204 millions d’euros) est la plus lourde infligée par l’organisme britannique de protection des données personnelles ICO. Elle représente 1,5% du chiffre d’affaires annuel de British Airways en 2017, soit 10% de ses profits l’an dernier.

La compagnie aérienne est d’ailleurs encore sous le choc et ses responsables ont annoncé leur intention de faire appel pour tenter de faire baisser ce montant.

L’incident en question date de l’été 2018, lorsque des utilisateurs du site internet de British Airways ont été renvoyés vers un site frauduleux sur lequel leurs données personnelles et bancaires ont été volées : l’ICO estime qu’environ 500 000 clients ont ainsi vu leurs données compromises.

British Airways se défend en expliquant avoir répondu rapidement à un acte criminel sophistiqué et affirme n’avoir détecté aucune activité frauduleuse sur les comptes affectés par ce vol. Mais l’ICO pointe du doigt un mauvais système de sécurité dans l’entreprise et, avec cette amende extrêmement sévère, son message est très clair : toute compagnie qui ne traitera pas les données personnelles de ses clients avec le plus grand soin sera poursuivie et sévèrement pénalisée.

Share

Sur le même sujet

Leave a Comment