Vol MH17 abattu: un militaire séparatiste arrêté dans l’est de l’Ukraine

Les services de sécurité ukrainiens ont révélé l’arrestation spectaculaire d’un militaire séparatiste dans la zone de guerre à l’Est et son exfiltration vers les territoires contrôlés par Kiev. Il pourrait être impliqué dans le crash du Boeing MH17.

Peu de détails ont filtré sur l’opération des forces spéciales ukrainiennes qui a conduit à l’arrestation de Volodymyr Tsemakh. Mais le fait qu’elle se soit déroulée en plein coeur des territoires séparatistes est remarquable. Le militaire aurait été arrêté  fin juin à Snizhne, une petite ville à 80 kilomètres de Donetsk. Pour l’exfiltrer, ses ravisseurs l’auraient assommé et fait passer pour un retraité invalide en fauteuil roulant, selon les médias séparatistes.

L’opération montre que les Ukrainiens restent actifs dans cette zone, pourtant coupée du reste du pays depuis cinq ans et sous forte influence de la Russie.

L’arrestation et le jugement de Volodymyr Tsemakh pourraient apporter des révélations sur le crash du Boeing MH17 dans lequel 298 personnes avaient trouvé la mort le 17 juillet 2014, après que l’appareil avait été touché par un missile. L’enquête est parcellaire, car les principaux suspects sont soit à l’abri en Russie, soit ont disparu. Cet été-là, Volodymyr Tsemakh commandait la brigade antiaérienne locale.

Share

Sur le même sujet

Leave a Comment