Le Canada annonce la fin du plastique à usage unique

Après l’Union européenne en mars, c’est au tour du Canada de bannir l’usage du plastique unique dans deux ans. Il faut dire que les habitants de ce pays sont parmi les plus gros pollueurs pour ce type de matière dans le monde industrialisé. Cette interdiction va surtout toucher les sacs en plastique, ainsi que les couverts ou encore la vaisselle jetable.

Justin Trudeau avait choisi le décor d’un beau lac pour annoncer d’ici deux ans l’interdiction du plastique à usage unique. Le Premier ministre canadien vise aussi l’industrie agroalimentaire dans son plan : « Une compagnie de boissons gazeuses – par exemple – va devoir avoir un plan pour que le recyclage de ces bouteilles qu’elle utilise soit fait à travers le pays. »

Plan assez vague

Pour l’instant, le plan demeure assez vague sur les contraintes auxquelles devront se plier les entreprises qui vendent leurs produits dans des emballages de plastique. Une première étape pourrait consister à inscrire certains plastiques sur la liste des déchets toxiques gérée par la loi sur l’environnement.

Moins de 10% recyclés

Une province canadienne, la Colombie-Britannique, exige déjà l’industrie à prendre en charge le recyclage effectué par les citoyens sous le principe du producteur-payeur. Dans d’autres provinces, certaines municipalités ne financent plus la collecte de matières recyclables, faute de débouchés suffisants. Pour l’instant, moins de 10% du plastique canadien est recyclé sur place.

Share

Sur le même sujet

Leave a Comment