Forêt classée de Bandia : Les Ciments du Sahel se taillent 236 hectares

Quelques 236 hectares de la forêt classée de Bandia viennent d’être affectés en catimini aux Ciments du Sahel de l’industriel Latfallah Layousse pour l’exploitation d’une deuxième carrière. C’est du moins ce que révèle, dans sa livraison de ce vendredi, le quotidien Libération.

Une audience publique a été organisée à Bandia, il y a de cela quelques jours, entre les populations, les autorités municipales et les représentants des Ciments du Sahel. Sauf que la rencontre fut un dialogue de sourds à l’issue duquel Macky Sall a été interpellé.

Share

Sur le même sujet

Leave a Comment