Koulouba : Le Président de la République reçoit les lettres de créance de l’ambassadeur d’ARABIE SAOUDITE

Khalid Bin Mabrouk Fahad Al-Khalid est le nouvel ambassadeur plénipotentiaire de l’Arabie Saoudite dans notre pays. Le diplomate a présenté, hier dans l’après-midi au Palais de Koulouba, ses lettres de créance au président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta.

L’homme (né le 25 octobre 1965) est un diplomate chevronné qui a servi dans plusieurs représentations diplomatiques de son pays en Afrique, en Europe et en Amérique.
Il a intégré la famille diplomatique en 1987, en tant qu’agent administratif à l’ambassade d’Arabie Saoudite au Koweït. Deux ans plus tard, il est rappelé au ministère saoudien des Affaires étrangères pour servir en qualité de rédacteur.

En février 1991, Khalid Bin Mabrouk Fahad Al-Khalid est affecté à l’ambassade d’Arabie Saoudite en Suède comme agent administratif. Puis en janvier 1995, il devient agent à la section politique de l’ambassade de son pays au Soudan. Il poursuit, à partir de 1999, sa carrière au Maroc, où il a servi comme agent de protocole à l’ambassade.

En 2003, le diplomate est nommé au consulat de l’Arabie Saoudite aux Émirats arabes Unis, avant de rejoindre les États-Unis (en 2005) comme chargé de l’administration à la représentation diplomatique de son pays. De 2010 à 2017, il a servi successivement dans les missions diplomatiques d’Arabie Saoudite au Liban (2010-2015), en Éthiopie (2015-2016) et en Égypte (2017).

Khalid Bin Mabrouk Fahad Al-Khalid a également occupé plusieurs postes au ministère saoudien des Affaires étrangères : troisième conseiller en 1995, deuxième conseiller en 1999, premier conseiller en 2008. Et depuis mars 2017 jusqu’à sa nomination comme ambassadeur au Mali, il était ministre délégué diplomatique. Celui qui représente la diplomatie saoudienne dans notre pays est marié et père de quatre enfants. Il est détenteur d’une maîtrise en langue arabe, obtenue à l’université de Khartoum (Soudan).

Lors de cette cérémonie de présentation de lettres de créance, Ibrahim Boubacar Keïta et le diplomate saoudien ont échangé des cadeaux.

Issa DEMBÉLÉ

Share

Sur le même sujet

Leave a Comment