Algérie: Louisa Hanoune incarcérée pour «complot contre l’autorité de l’État»

En Algérie, c’est l’indignation ce jeudi 9 mai soir après l’arrestation de Louisa Hanoune. La secrétaire générale du Parti des travailleurs avait été convoquée devant le tribunal militaire, tout comme, avant elle, le frère de l’ancien président Saïd Bouteflika. Elle a été incarcéré.

La télévision nationale a diffusé des images d’elle marchant seule vers les marches du tribunal militaire. Dans la soirée, Louisa Hanoune, la secrétaire générale du Parti des travailleurs, a été placée en détention provisoire dans le cadre de l’enquête pour « atteinte à l’autorité de l’armée » et « complot contre l’autorité de l’État » qui touche déjà le frère de l’ancien président, Saïd Bouteflika et deux anciens hauts responsables des services de renseignement.

Louisa Hanoune, 65 ans, avait été arrêtée à plusieurs reprises pendant les années 89 pour ses activités politiques au sein d’un parti d’extrême gauche. En 1990, elle créé le parti des travailleurs. Parti, au nom duquel elle est candidate à la présidentielle, en 2004, 2009 et 2014.

Dans la soirée, le Parti des travailleurs a dénoncé une « dérive gravissime » et une « criminalisation de l’action politique indépendante ». Sur les réseaux sociaux, personnalités politiques, de la société civile, des médias, s’indignent de son arrestation.

Dans un communiqué, la Ligue de défense des droits de l’homme parle d’une « escalade inquiétante et estime que cela ouvre la voix à tous les scénarios et à toutes les dérives ».

Share

Sur le même sujet

Leave a Comment