Venezuela: le gouvernement dénonce une tentative de coup d’Etat

Juan Guaido, évincé de son poste de président du Parlement fin mars, est repassé à l’offensive tôt ce mardi matin, lançant la phase finale de l’opération « Liberté » et appelant les Vénézuéliens et l’armée à « mettre fin à l’usurpation » aux côtés de Leopoldo López, autre dirigeant de l’opposition, sur une base miltaire dans le centre de Caracas. Le gouvernement dénonce une tentative de coup d’Etat et les soutiens du président Maduro appellent à un rassemblement autour du palais présidentiel.

Tous les regards sont tournés à la fois vers la base militaire de La Carlota où le président Juan Guaido a appelé ses partisans à le soutenir et vers le palais présidentiel de Miraflores où doivent se rassembler les partisans du président Maduro.

Benjamin Delille@BenjiDelylo

Du monde commence à se réunir autour de la base militaire de la Carlota. Ils répondent à l’appel de Juan Guaidó qui promet que son opération pour « faire cesser l’usurpation » touche à son but.

Álex Vásquez S@AlexVasquezS

People around La Carlota military base.

Ver imagen en Twitter
Ver los otros Tweets de Benjamin Delille

Le ministre de la Communication, Jorge Rodriguez, a confirmé sur son compte twitter et dans un communiqué qu’une opération était en cours pour neutraliser un groupe de militaires « traîtres ». « Nous appelons le peuple à rester en état d’alerte maximum pour, aux côtés des glorieuses forces armées bolivariennes, déjouer la tentative de coup d’Etat et préserver la paix ».

Le président de l’Assemblée constituante Diosdado Cabello, un proche de Nicolas Maduro, appelle lui à soutenir les Vénézuéliens à lui manifester leur soutien en se rassemblant près du palais présidentiel.

On ne sait pas pour l’instant si cette rébellion du groupe de militaires qui accompagne Guaido est généralisée. Si certains militaires ont été vus avec bandeaux bleus, près de la base militaire de la Carlota, en soutien à l’opposant, le ministre de l’armée, Vladimir Padrino, a lui réaffirmé son soutien à Nicolas Maduro.

Le gouvernement espagnol a été le premier à réagir, appelant à éviter toute effusion de sang, suivi par le président du Parlement européen, Antonio Tajani (issu du parti Forza Italia) qui célèbre un « moment historique » pour la « liberté ». La Colombie elle demande une réunion d’urgence du groupe de Lima.

Guaido et Lopez sur la base militaire de La Carlota

Les réseaux sociaux vénézuéliens et les médias d’opposition bruissaient de rumeurs depuis le petit matin. Le dirigeant de l’opposition Leopoldo Lopez, qui était aux arrêts domiciliaires après une condamnation à 13 années de détention, aurait été libéré par un groupe d’opposants au régime de Nicolas Maduro, et à l’initiative de Juan Guaido, rapporte le quotidien El Pais. Une libération symbolique précise notre correspondant Benjamin Delille,parce que Leopoldo Lopez a de nombreuses fois précisé que le jour de sa sortie serait le jour du départ de Nicolas Maduro.

Ver imagen en TwitterVer imagen en Twitter

Leopoldo López

@leopoldolopez

Venezuela: ha iniciado la fase definitiva para el cese de la usurpación, la Operación Libertad. He sido liberado por militares a la orden de la Constitución y del Presidente Guaidó. Estoy en la Base La Carlota. Todos a movilizarnos. Es hora de conquistar la Libertad. Fuerza y Fe

31,8 mil personas están hablando de esto

Les deux hommes disent s’être ensuite rendus sur la base militaire de La Carlota à Caracas, accompagnés d’un groupe de militaires, pour appeler l’armée à se joindre à leur initiative afin de « mettre fin à l’usurpation ».

Juan Guaidó

@jguaido

En el marco de nuestra constitución. Y por el cese definitivo de la usurpación. https://www.pscp.tv/w/b5gQ9TUwMjc4NDN8MXJteFBlakJydlhLTlWvemxFNY_71g4QomAN12W3ykWFevDO_7lCRAawcIAW 

Juan Guaido @jguaido

En el marco de nuestra constitución. Y por el cese definitivo de la usurpación.

pscp.tv

25,6 k personnes parlent à ce sujet

Sur le réseau social Twitter, où il est très actif, Juan Guaido –qui a été révoqué jeudi 28 mars de son posteet écarté de toute fonction élective durant 15 ans pour corruption présumée- appelle l’armée à rejoindre son mouvement et déposer le président Nicolas Maduro, et les Vénézuéliens à se joindre au mouvement.

La réaction en s’est pas faite attendre et tous les accès à la Carlota ont été bloqués

Guaido: faire du 1er mai une grande démonstration de force

Il y a 10 jours, Juan Guaido avait appelé la population à descendre dans les rues le 1er mai pour « la plus grande manifestation de l’histoire » du Venezuela, afin de contraindre Nicolas Maduro à quitter le pouvoir.

Juan Guaidó

@jguaido

Mientras tanto, quien de forma cobarde trata de impedir que nuestra palabra recorra el país sigue escondido y atrincherado donde usurpa funciones, incapaz de dar la cara a los venezolanos. Se desaparece en su soledad y aislamiento, sin pueblo y cada vez más rechazado.

Juan Guaidó

@jguaido

Este demostremos que estamos más fuertes, unidos y organizados que nunca para lograr el cese de la usurpación en esta fase definitiva de la .

Solo perdemos esta lucha si nos rendimos.

3 508 personnes parlent à ce sujet

Benjamin Delille@BenjiDelylo

Au Venezuela, la situation politique est bloquée. Un nouveau bras-de-fer est attendu ce mercredi 1er mai. Mais l’opposition est bien consciente que sans l’appui des militaires, la pression de la rue ne suffira pas. https://www.liberation.fr/planete/2019/04/29/le-venezuela-a-l-heure-de-la-plus-grande-manifestation-de-son-histoire_1723974  via @libe

Le Venezuela à l’heure de la «plus grande manifestation de son histoire»

Les partisans de Juan Guaidó espèrent une démonstration de force mercredi malgré l’essoufflement des rassemblements antigouvernementaux trois mois après le début de la mobilisation. Les pro-Maduro a…

liberation.fr

17 personas están hablando de esto
Share

Sur le même sujet

Leave a Comment