La sonde israélienne Beresheet s’écrase sur la Lune

La sonde lunaire israélienne Beresheet s’est écrasée à la suite d’une panne de moteur. Israël espérait devenir le quatrième pays à réussir un alunissage. Il devient cependant le septième pays à avoir mis un engin spatial en orbite autour de la Lune.

« Un nouveau bond pour l’humanité, un pas de géant pour Israël. » Benyamin Netanyahu avait préparé cette petite phrase au début de la soirée qui devait accompagner l’alunissage de la sonde Beresheet (Genèse, en hébreu) dans la mer de la Tranquilité, sur la Lune. Fort de son succès aux élections, le Premier ministre a toutefois laissé entendre l’intention de son pays à investir dans un programme spatial.

Les dernières manœuvres de la sonde lunaire se sont déroulées normalement. Ce n’est qu’à quelques centaines de mètres de l’objectif que le moteur principal de l’engin a subitement cessé de fonctionner.

Beresheet était financée en grande partie par des fonds privés. 95 millions de dollars pour un projet qui se voulait avant tout éducatif. La sonde transportait un instrument scientifique pour mesurer le champ magnétique lunaire, mais aussi une capsule avec un disque optique qui contenait la Bible, des dessins d’enfants et également des souvenirs d’un rescapé de la Shoah.

Avant de s’écraser, Beresheet a envoyé un dernier selfie sur fond de Lune avec le drapeau israélien. Et la mention : « Israël, un petit pays, de grands rêves ».

Share

Sur le même sujet

Leave a Comment