Visite de Xi Jinping en France: 300 Airbus vendus à Pekin, Macron « emprunte » les « nouvelles Routes de la soie

Ping, il est « puissant ». Une diplomatie offensive…300 Airbus vendus à la Chine. Tapis rouge…Hier, en France, Xi Jinping a eu droit à un accueil chaleureux. Il a été reçu son homologue Macron pour un dîner privé à Nice. Sécurité assurée, rues vidées.

« Pour la visite du président chinois à Nice, la promenade des anglais a été fermée. Les monégasques n’avaient ni le droit d’ouvrir leurs fenêtres ni se mettre sur leurs terrasses ou balcons. Des routes bloquées occassionnant des bouchons fous (…) », constate Faama Yaay Faal Jóob

Agenda de la visite: economie, environnement, telecommunication…Le projet « nouvelles Routes de la soie » a été lancé en 2013. Accroche par Ouest-France, Gilles Richard, professeur d’histoire contemporaine à l’université Rennes 2, cerne le projet en ces termes: « C’est un programme d’investissement chinois de 1000 milliards d’euros sur deux décennies, principalement au Pakistant, dans le Golf Persique, en Afrique orientale…Des pays d’Europe centrale ou le Portugal, y ont adhéré. L’entrée de l’Italie revêt une portée particulière. C’est un des six pays fondateurs de l’UE. Et elle fait passer ses propres intérêts avant ceux de l’UE. Pour la Chine, tout ce qui divise l’Europe est bon à prendre. La Chine, comme les États-Unis, ont intérêt à ce que l’UE ne puisse pas devenir une structure politique capable de prendre des décisions collectives. »

C’est de bonne guerre. « Quand la Chine s’éveiller…Le monde tremblera », titre de l’ouvrage de Alain Peyrefitte, publié en 1973.

Share

Sur le même sujet

Leave a Comment