Données personnelles: amende record pour TikTok aux Etats-Unis

TikTok, le réseau de partage de vidéos des préadolescents, vient d’écoper d’une amende de 5,7 millions de dollars,  infligée par la FTC, la Federal Trade Commission. Le régulateur américain accuse ce réseau social chinois de collecte illégale de données de mineurs.

TikTok sert aux jeunes à partager des vidéos, où ils se mettent en scène, sur un fond sonore préenregistré. L’occasion pour ces préadolescents de chanter en playback les paroles de leurs artistes préférés ou bien encore de danser sur des clips.

Cette application chinoise qui fonctionne très bien chez les 11-14 ans, revendique, aujourd’hui 500 millions d’utilisateurs dans le monde.

Au début limitée à la Chine et à l’Inde, TikTok s’impose désormais en Europe et aux Etats-Unis, devant les géants Facebook, Instagram et Snapchat.

Des parents non-consultés

Pour le régulateur américain, TikTok n’a pas respecté l’obligation légale de demander l’autorisation parentale, pour récupérer les données personnelles de mineurs. D’où cette lourde amende de 5,7 millions de dollars.

D’autant que ce réseau social de partage vidéos peut présenter des risques. Il expose les jeunes, notamment les filles, parfois, à des demandes déplacées.

Alors que Facebook ou Youtube font de la modération, ce n’est pas le cas de TikTok. On peut, par exemple, s’inscrire sur ce réseau en étant mineur, et aucune autorisation parentale n’est demandée. Et pourtant en Europe, le réglement sur la protection des données l’exige pour un jeune de moins de 15 ans.

Share

Sur le même sujet

Leave a Comment