Macky Sall : Airbus « A330-900 neo » d’ Air Sénégal, la réalisation d’une promesse

La réception du premier Airbus « A330-900 neo » de la compagnie nationale Air Sénégal, en attendant la livraison d’un deuxième appareil, est la réalisation d’une promesse du Plan Sénégal émergent (PSE), a déclaré jeudi le président Macky Sall.

Le premier Airbus « A330 neo » acquis par la compagnie nationale Air Sénégal, a été présenté au chef de l’Etat, Macky Sall, jeudi, lors d’une cérémonie officielle tenue au pavillon présidentiel de l’Aéroport International Blaise Diagne (AIBD).

Le nouvel appareil de la compagnie nationale Air Sénégal A330-900, baptisé « Casamance » et immatriculé 9H-SZN (à Malte), a atterri peu après 13h 30 à l’AIBD.

« Pour la première fois notre pays se dote, en pleine propriété, d’un aéronef de cette dimension, à la pointe de la technologie et de l’innovation, j’ai souhaité honorer notre belle région naturelle de Casamance en donnant son nom à ce premier Airbus A330-900 NEO », a dit le Chef de l’Etat.

Macky Sall a expliqué que cela traduit l’aspiration forte au développement inclusif, axé sur la valorisation de nos terroirs.

« Ainsi, la belle et rayonnante Casamance nous offre son miroir reluisant pour refléter l’image de la téranga sénégalaise dans les destinations internationales d’Air Sénégal », a ajouté le chef de l’Etat.

Il a rappelé que cette nouvelle acquisition renforce la flotte de la compagnie nationale, déjà composée de deux ATR 72-600 neufs. Elle comprendra, à moyen terme, 7 aéronefs avec la livraison du deuxième A330-900 NEO et d’un troisième Airbus 319 durant cette année.

« Notre pavillon national est désormais outillé pour engager l’exploitation de son réseau intercontinental. Ce faisant, nous confortons la vocation de notre pays, de par son positionnement géographique, d’être un hub aérien à la croisée des voies intercontinentales », a fait savoir le président de la République.

Pour lui, avec un aéroport moderne, répondant « aux meilleurs standards internationaux en matière de trafic aérien, il est logique de travailler à positionner le Sénégal comme un hub aérien qui nous ouvre au reste du monde ».

« Sans empressement, nous avons pris le temps de procéder aux études nécessaires, en nous entourant des meilleures compétences pour tirer les leçons des échecs passés et prendre des décisions informées et éclairées. Etape par étape, Air Sénégal est sorti de son nid et a déployé ses ailes de manière graduelle (…) Aujourd’hui, notre compagnie a grandi et s’engage dans la desserte intercontinentale », a souligné Macky Sall.

Air Sénégal sera la compagnie de lancement de l’ »A330neo » en Afrique, mais elle ne pourra pas l’utiliser le 1er février pour l’ouverture de sa nouvelle liaison Dakar-Blaise Diagne-Paris-Charles de Gaulle. Un A330 loué va le remplacer pour le moment.

Le deuxième « A330neo » d’Air Sénégal, baptisé « Sine Saloum », configuré pour accueillir 32 passagers en classe affaires, 21 en Premium et 237 en économie, est attendu l’an prochain.

Air Sénégal dessert actuellement une dizaine de destinations régionales à travers 9 pays africains, avec deux A319 et deux ATR 72-600.

Share

Sur le même sujet

Leave a Comment