Gilets jaunes: retour sur les neuf premiers actes de contestation

Ce samedi 19 janvier 2019 sera marqué par l’acte X des « gilets jaunes », dixième édition d’un mouvement de colère né fin octobre avec un premier appel à mobilisation parti sur une page Facebook. Eric Drouet, chauffeur routier de Seine-et- Marne appelle au blocage du boulevard périphérique et des rues de Paris. Les appels nationaux se poursuivent depuis la première mobilisation, le 17 novembre 2018.

Acte IX: samedi 12 janvier

  • Le débat national annoncé par Emmanuel Macron n’apaise pas les « gilets jaunes » qui se sont donné rendez-vous à Bourges.
  • 84 000 personnes se rassemblent dans toute la France dont 8 000 à Paris.
  • Les journalistes sont à nouveau les cibles des manifestants.
  • 244 personnes sont interpellées dont 156 à Paris.
  • Les « gilets jaunes » créent leur propre service d’ordre.

Acte VIII: samedi 5 janvier

  • La mobilisation des « gilets jaunes » repart à la hausse. 50 000 personnes défilent dans toute la France.
  • Des heurts.

Acte VII : samedi 29 décembre

  • Plusieurs journalistes sont pris à partie par des manifestants. On comptabilise 32 000 manifestants.
  • 53 personnes sont interpellées à Paris et 33 placées en garde à vue.
  • Des heurts éclatent encore avec les forces de l’ordre à Paris et en province.

Acte VI : samedi 22 décembre :

  • Le nombre de manifestants reste quasi stable à l’approche des fêtes de fin d’année par rapport au samedi précédent. 39 000 personnes défilent à travers le pays.
  • Des violences envers les journalistes se multiplient : des « gilets jaunes » s’en prennent à un reporter et cameraman de BFMTV dans la Loire.

Acte V : samedi 15 décembre :

  • Nette baisse des manifestants mais forte hausse du nombre de policiers déployés.
  • Le ministère de l’Intérieur dénombre 33 500 manifestants dont 4 000 à Paris et 112 personnes sont placées en garde à vue.

Acte IV : samedi 8 décembre :

  • Malgré les appels au calme, des heurts éclatent à Paris et partout dans l’Hexagone.
  • 136 000 personnes sont présentes dans les rues, dont 10 000 à Paris.
  • 2 000 interpellations ont lieu, 1 700 personnes sont placées en garde à vue.

Acte III : samedi 1er décembre :

  • Baisse de la mobilisation, 136 000 personnes défilent en France dont 8 000 à Paris selon le ministère de l’Intérieur.
  • La journée fait 585 blessés.
  • La capitale est le théâtre de violences. 378 manifestants sont mis en garde à vue.
  • L’Arc de Triomphe est tagué par des casseurs qui pénètrent ensuite à l’intérieur du monument.

Acte II : samedi 24 novembre :

  • 166 000 personnes défilent dans toute la France, dont 8 000 à Paris.
  • Des milliers de manifestants sont présents sur les Champs-Elysées et de violents face-à-face surviennent avec les forces de l’ordre. On compte 24 blessés à Paris dont 5 parmi les forces de l’ordre.
  • 630 personnes sont placées en garde à vue.

Acte I : samedi 17 novembre :

  • Ce premier acte rassemble 282 710 « gilets jaunes » dans toute la France. Des tensions entre contestataires et automobilistes voient le jour dans tout le pays.
  • Près de 229 personnes sont blessées et une manifestante est mortellement percutée par une automobiliste en Savoie.
Share

Sur le même sujet

Leave a Comment