«Gilets jaunes»: pour Loy, manifestant radical, la violence est légitime

La cagnotte de soutien au boxeur de gendarmes lors d’un rassemblement des « gilets jaunes » samedi dernier à Paris a fait polémique. Marlène Schiappa, secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre les hommes et les femmes, s’offusquait mardi au micro de FranceInfo, en dénonçant « des gens qui décident de financer des violences gratuites ». Mais pour certains manifestants, cette violence est légitime. Loy est l’un de ces manifestants qui usent de la violence. RFI l’a rencontré.

Quand on voit des vieux qui ont travaillé toute leur vie et qui se prennent des coups de flashball sur eux, ça rend violent, je suis désolé, mais voir des gens ensanglantés, ça rend violent […] C’est un combat, c’est se battre, c’est comme ça que la liberté a été acquise […] le pacifisme n’a pas servi à grand-chose en fait.
Loy se bat pour une société qu’il veut plus égalitaireAnnabelle Martella
Share

Sur le même sujet

Leave a Comment