Un avion de ligne norvégien bloqué en Iran sur fond de sanctions américaines

Voilà trois semaines qu’un avion norvégien est bloqué en Iran. L’avion qui devait relier Dubaï à Oslo a été dérouté après une panne. Depuis, l’appareil est cloué au sol, la réparation est compliquée dans un contexte de sanctions américaines.

Le 14 décembre dernier, un Boeing 737 de la compagnie Norwegian Air effectue un atterrissage de précaution dans la ville iranienne de Chiraz.

Mais depuis, l’oiseau d’acier n’a pas bougé. Difficile d’envoyer les pièces nécessaires à la réparation sans enfreindre les sanctions internationales envers Téhéran, rétablies par les Etats-Unis lorsqu’ils ont décidé de se retirer de l’accord sur le nucléaire.

Heureusement, les passagers ont, eux, pu continuer leur voyage après une nuit passée à l’hôtel. Mais pour ceux qui comptaient se rendre aux Etats-Unis, la tâche sera également plus compliquée. Les Européens bénéficient normalement d’une exemption de visa pour pénétrer sur le territoire américain, à l’exception de ceux ayant réalisé un voyage dans un pays jugé à risque par Washington : l’Iran, l’Irak, le Yémen, la Libye, la Somalie, le Soudan et la Syrie.

L’an dernier, l’ancien chef de l’Otan Javier Solana s’était vu refuser l’entrée aux Etats-Unis pour s’être rendu en Iran pour la prise de fonctions du président Hassan Rohani.

Share

Sur le même sujet

Leave a Comment