Apple prévient que ses résultats seront plombés par l’économie chinoise

Les nuages s’amoncellent au-dessus d’Apple. La firme à la pomme vient d’annoncer que son chiffre d’affaires avait reculé entre septembre et décembre 2018 et qu’elle ne remplirait pas ses objectifs de vente. C’est la première fois depuis 2007, date du lancement de l’iPhone que le géant américain se trouve dans cette situation.

Le patron d’Apple justifie ce dérapage par le ralentissement de la croissance chinoise aggravé par les tensions commerciales entre Pékin et Washington, mais aussi par le renforcement du billet vert.

Les ventes de ses iPhone, produit fer-de-lance de la marque mais aussi de ses Mac et de ses iPad sur le marché chinois ont fortement chuté. Une baisse du marché chinois qui n’a pas été anticipée. En novembre Tim Cook affirmait que le fléchissement de la demande observée en Inde en Russie et au Brésil ne concernait pas la Chine.

Forte baisse du chiffre d’affaires

Pour le dernier trimestre, le chiffre d’affaires devrait tomber à 84 milliards de dollars alors que les analystes tablaient sur 91 milliards de dollars. Des résultats inférieurs donc à ceux attendus, mais plus inquiétant encore, en recul par rapport à ceux de 2017 sur la même période où ils avaient été de 88,3 milliards de dollars. Ces chiffres seront confirmés le 29 janvier prochain lors de la publication officielle des résultats d’Apple.

Face à cet avertissement, la réaction boursière a été immédiate. Le titre Apple, qui avait terminé mercredi en petite hausse, a instantanément reculé dans les transactions électroniques de – 7,5%, lui faisant perdre en quelques minutes 58 milliards de dollars.

Share

Sur le même sujet

Leave a Comment