Drones à l’aéroport de Londres-Gatwick: le trafic aérien reprend petit à petit

L’aéroport de Gatwick au Royaume-Uni a rouvert ce vendredi 21 décembre avec un nombre très limité de vols disponibles. L’aéroport était paralysé depuis mercredi 19 décembre au soir après avoir été survolé par des drones. L’armée a été déployée hier après-midi pour tenter de neutraliser les engins et trouver les «pilotes». Malgré la reprise progressive du trafic aérien, une centaine de vols ont déjà été annulés.

Le drone qui a défié les forces de l’ordre à l’aéroport de Gatwick au Royaume-Uni et la personne qui l’opérait n’ont toujours pas été retrouvés mais après 36 heures à l’arrêt complet, l’aéroport reprend tout doucement du service ce vendredi.

Depuis 22h mercredi soir, un ou plusieurs drones survolant les pistes d’atterrissage avaient empêché tout avion de décoller ou d’atterrir. D’après les autorités, ces drones sont beaucoup plus gros que la plupart des drones commercialisés et ont certainement été améliorés par leurs propriétaires dans un acte délibéré. L’armée a été envoyée en renfort pour trouver les responsables, mais avait jusqu’à maintenant préféré éviter une intervention pour abattre ces engins en raison du risque de balles perdues.

La direction de l’aéroport a donc annoncé vouloir tenter d’introduire « un nombre limité de vols » dans les heures à venir, mais demande aux voyageurs de vérifier le statut de leur vol avant de se présenter à l’aéroport. La compagnie aérienne low-cost Ryanair avait déjà déclaré qu’elle changeait tous ses vols au départ et à destination de Gatwick vendredi pour opérer à partir de l’aéroport de Stansted. Beaucoup de retard reste donc à prévoir pour cette troisième journée de perturbation.

Share

Sur le même sujet

Leave a Comment