FOCOP-FSD ou la division congénitale

Le cercle de l’opposition malienne prend manifestement des couleurs nouvelles avec les tentatives de jonction entre le Front de Sauvegarde de la Démocratie et le dernier né des fronts, le FOCOP.  Mais la cohabitation s’annonce manifestement laborieuse depuis la conférence de presse conjointe. Et pour cause, aux querelles de leadership se greffent les divergences d’intérêts à peine conciliables.

Difficile en effet de partager la poire en deux entre le challenger d’Ibk et les autres. Tandis que Soumaila Cissé tente d’imposer des rapports verticaux basés sur le poids politique, les autres exigent quant à eux un nivellement des positions en vertu du statut de chef de parti de chacun. Pour eux, en clair, les attributs de chef de file n’est point un critère de suprématie. Il est ainsi arrivé que les parties se tiraillent sur des détails de protocole même dans l’ambiance tragique de la répression subie lors du meeting conjoint des adversaires d’IBK. A cela s’ajoute les divergences d’intérêt révélées au grand jour dans la foulée de la brûlante question de prorogation des mandats parlementaires.

Il est même arrivé, à en croire nos sources, que des caciques comme Me Bathily menace de rompre avec Soumaila Cisse s’il se débinait de ses engagements d’accompagner la dynamique de rejet de la prorogation. La suite est connue avec la dissonance inédite entre Soumi et ses camarades députés lors du vote de la loi afférente à la question. Manifestement, les composantes de l’opposition ne partagent que leur commune adversité à IBK.

La Rédaction

Share

Sur le même sujet

Leave a Comment