Un clip du gouvernement pour les élections européennes crée la polémique

En vue des élections européennes en mai 2019, le gouvernement français a mis en ligne une vidéo sur sa chaîne YouTube pour inciter à aller voter le 26 octobre dernier. Les politiques de tous horizons dénoncent une propagande en faveur du parti La République en marche.

Musique dramatique, images-chocs en cascade et un texte en forme d’ultimatum… « Immigration, maîtriser ou subir ? » ; « Climat : Agir ou ignorer ? » ; « Europe : Unir ou diviser ? »

Le clip de 30 secondes mis en ligne sur la chaîne YouTube du gouvernement a été vu plus d’un million de fois. Mais il est dénoncé à droite comme à gauche : Thierry Mariani, ancien ministre sarkozyste parle d’une « propagande avec de gros sabots ».

« Un clip tendancieux » pour Mehdi Ouraoui, porte-parole de Génération.s, le mouvement de Benoît Hamon. « Ce n’est absolument pas un clip d’incitation à aller voter, c’est un clip partisan sur les thèmes de La République en marche. Et tout ça payé avec nos impôts, souligne-t-il. Il faut soit que le gouvernement retire ce clip dans les plus brefs délais ou que La République en marche paye ses clips. En tout cas, qu’ils soient enregistrés évidemment dans les comptes de La République en marche pour les élections européennes. »

Le sénateur PS Rachid Temal a exigé jeudi son retrait auprès du Conseil supérieur de l’audiovisuel.

Et le clip fait réagir jusqu’en Italie où Matteo Salvini twitte : « Le gouvernement français publie, avec l’argent des contribuables, un clip en m’utilisant comme un épouvantail. Macron et ses amis doivent avoir très peur ».

Dans la vidéo, le ministre de l’Intérieur italien et le Premier ministre hongrois Viktor Orban sont les seuls dirigeants européens à apparaître, alors qu’ils sont en effet désignés par Emmanuel Macron depuis des semaines comme des ennemis pour les élections européennes à venir.

Share

Sur le même sujet

Leave a Comment