La sonde Parker Solar Probe au plus proche du Soleil

Elle a été conçue pour battre tous les records. En voilà déjà un de tombé : la sonde Parker Solar Probe de la Nasa est devenue l’engin construit par l’homme qui s’est le plus approché du Soleil. Il bat ainsi un vieux record qui date de 1976 et ce n’est pas encore fini.

La Nasa la présente comme la sonde qui va embrasser le Soleil. Comme souvent, la réalité est moins spectaculaire que la communication de l’agence spatiale américaine. Si Parker Solar Probe n’ira pas aussi près de notre étoile, elle va tout de même s’en approcher grandement.

La première étape de ce périple vient d’être franchie. Ce lundi, l’engin n’en était plus qu’à 42 millions de kilomètres. C’est un record détenu depuis 1976 par Helios 2 qui tombe.

Parker Solar Probe n’a cependant pas fini sa course folle filant à 200 000 km/h, c’est en 2024 qu’elle arrivera au plus près à seulement 6 millions de kilomètres de notre astre.

Cela peut sembler beaucoup, mais le Soleil est tellement énorme, que la sonde sera en plein milieu de sa couronne. C’est l’anneau qui reste visible depuis la Terre lors d’une éclipse.

Cette couronne, c’est l’objet d’étude de la sonde. Elle est le siège de phénomènes encore inexpliqués, comme sa température qui peut atteindre deux millions de degrés alors qu’il ne fait « que » 5 500 degrés à la surface du Soleil.

Bien sûr, Parker Solar Probe ne s’attardera pas dans cette fournaise. Elle se contentera de la traverser rapidement à 24 reprises, tout de même, pour engranger le plus de données possible.

Share

Sur le même sujet

Leave a Comment