1ère Convention de la MEIVA-JC /Abidjan : Les fidèles réunis pour ‘’de grandes décisions’’ sous la conduite des ‘’Pères’’

‘’10 ans, ce n’est pas dix jours’’…Pour comprendre l’émotion du modérateur qui se tenait au pupitre à l’occasion du culte d’ouverture de la première convention de la MEIVA-JC (Mission Evangélique Internationale Vie Abondante en Jésus—Christ), il faut commencer par revisiter avec les pionniers de cette église le parcours d’une œuvre qui a par moments, traversé le froid et la tempête, mais quoi est restée enracinée parce que bâtie sur le roc. Porté sur les fonts baptismaux en Octobre 2008, c’est au prix de beaucoup d’efforts et d’abnégation que le Révérend Noel DAKPOGAN et les premiers disciples qui ont cru à sa vision ont abouti à ce résultat pour le moins enviable avec une assemblée forte aujourd’hui de plus de 200 membres.

C’est dans son temple situé dans le quartier de Koumassi 05 que la Mission a décidé de commémorer ce 10ème anniversaire autour du thème ‘’Passons à l’autre bord’’. Pour décortiquer ce thème et amener le peuple à une autre dimension, le Révérend Noel DAKPOGAN et son conseil ont choisi de faire confiance à l’expérience. D’où le choix de monuments de la Foi chrétienne en Côte d’Ivoire dont certains ont tenu à être présents dès le premier jour. Devant les centaines de fidèles et invités mobilisés pour cette levée de rideaux, les Pasteurs AYE Touali et Catherine EDEBA reviendront sur des moments forts qui ont marqué les débuts du ministère du premier responsable de la MEIVA-JC, depuis sa conversion en 1992 jusqu’à la naissance de l’œuvre qu’il dirige, en passant par sa formation pastorale.

Des témoignages qui devraient selon le Pasteur AYE Touali, constituer le socle à partir duquel ‘’des décisions doivent être prises au cours de cette convention…pour élargir le ministère’’. Des recommandations d’un ‘’Père’’ qui rassurent quant à la détermination de ces doyens de s’investir à fond pour que, comme le souhaite le numéro 1 de la MEIVA-JC, ‘’cette convention soit l’occasion de faire un bilan partiel et se repentir pour tout ce qui n’a pas été correct’’. Pour le Révérend Noel DAKPOGAN, la participation de ces ‘’Pères’’ permettra de recevoir ‘’d’autres directives de Dieu, qui nous montrera encore la suite de la vision’’. Par ailleurs, la MEIVA-JC mettra à profit ces sept jours de convention pour élever des prières en faveur de la Côte d’Ivoire ‘’dont la réussite et la paix dépendent de la prière’’.

Raoul MOBIO

 

Share

Sur le même sujet

Leave a Comment