France: le déficit commercial se creuse

En France, le déficit commercial s’est légèrement creusé au mois de juin. C’est ce qui ressort des derniers chiffres dévoilés, mardi 7 août, par les Douanes. Sur les douze derniers mois, le déficit commercial atteint 62,9 milliards d’euros. La facture pétrolière pèse de plus en plus lourd.

La différence entre les exportations et les importations en juin a atteint 6,2 milliards d’euros. Soit 200 millions d’euros de plus qu’au mois de mai.Si les exportations ont augmenté grâce aux ventes du secteur aéronautique et de l’automobile, les importations de produits énergétiques ont, de leur côté, également bondi.

La facture pétrolière est la première en cause. Elle représente, aujourd’hui, 60% du déficit commercial. Les prix élevés du pétrole et la hausse des approvisionnements ont, en effet, entraîné un renchérissement des importations.

Aucune embellie n’est attendue pour les prochains mois. Côté importations, le pétrole va continuer de monter. Côté exportations, les mesures protectionnistes lancées par les Etats-Unis ne vont pas arranger la tâche des entreprises françaises.

Il faut dire que la concurrence est rude pour les produits tricolores, spécialisés sur un créneau moyen de gamme.

La France perd des parts de marché face l’Espagne et aux pays émergents, qui produisent des biens de moindre qualité, mais à des prix très bas. De l’autre côté, l’Allemagne reste la championne du haut de gamme.

Share

Sur le même sujet

Leave a Comment