6ème Réunion du Comité Régional des Producteurs Transporteurs et Distributeurs d’Energie Électrique des États Membres de l’UEMOA (CRPDE)

La salle de conférence de l’hôtel Salam a, le mardi 26 novembre 2019, servi de cadre au lancement officiel de la sixième réunion du CRPDE. L’événement d’une telle envergure était présidé par Moussa Cissé, secrétaire général du ministère de l’Energie et de l’Eau, en présence de Lassane Ouedraogo, directeur de l’Energie et des Mines de L’UEMOA. A l’ouverture des travaux, Lassane Ouedraogo a salué les hautes autorités maliennes pour la qualité de l’accueil accordé aux participants de cette sixième réunion du comité régional des producteurs, transporteurs et distributeurs d’énergie électrique…

Share
Read More

Soldats français morts au Mali: le Liptako Gourma, zone de combats

Treize soldats français sont morts, lundi soir, dans le nord du Mali. Deux hélicoptères de la force Barkhane sont entrés en collision, lors d’une opération antiterroriste dans la région des trois frontières avec le Niger et le Burkina Faso. L’accident a eu lieu dans le Liptako Gourma, où se concentre l’essentiel des combats dans cette région, dite des trois frontières, entre le Mali, le Niger et le Burkina Faso. Une région où pullulent les groupes terroristes armés, qui se jouent des frontières et se fondent dans une population qui vit…

Share
Read More

Violences à Beni: Kinshasa annonce une coopération renforcée avec la Monusco

L’ONU a appelé les habitants de Beni au calme après les manifestations de lundi. Loin d’en vouloir à la population civile, qui a infiltré l’un de ses quartiers généraux, la Monusco se dit plus confiante après la réunion du Conseil national de sécurité de lundi à Kinshasa. Avant tout, la Monusco a fait savoir qu’elle comprenait la colère et la frustration des habitants des environs de Beni, alors que les attaques armées se sont multipliées depuis le 30 octobre, en représailles aux opérations de l’armée congolaise contre les Forces démocratiques alliées…

Share
Read More

13 militaires français tués dans l’accident de deux hélicoptères

Treize militaires français de la force Barkhane ont trouvé la mort au Mali dans une collision accidentelle de deux hélicoptères lors d’une opération de combat contre des djihadistes, a annoncé mardi 26 novembre l’Elysée. Emmanuel Macron a salué « avec le plus grand respect la mémoire de ces militaires de l’armée de terre, six officiers, six sous-officiers, et un caporal-chef, tombés en opération et morts pour la France dans le dur combat contre le terrorisme au Sahel », a indiqué la présidence dans un communiqué. L’accident est survenu lundi soir dans le…

Share
Read More

Mine d’or de Loulo : L’Etat malien sevré de dividendes en dix ans d’exploitation

Il ressort du dernier rapport sectoriel du Bureau du vérificateur général (BVG), publié lundi dernier, que l’Etat du Mali n’a toujours pas reçu de dividendes de Somilo SA après plus de dix ans d’exploitation et de bénéfices conséquents : 357, 02 milliards de bénéfices reportés au 31 décembre 2017. Les statuts de Somilo-SA, en leur article 24, dispose : « La mise en paiement des dividendes doit avoir lieu dans un délai maximum de neuf mois après la clôture de l’exercice; ce délai peut être prorogé par le président de…

Share
Read More

Quand l’opérateur téléphonique algérien fausse les objectifs budgétaires du Mali

L’année 2019, qui tend inexorablement vers son épilogue, n’en a vraisemblablement pas encore terminé avec les collectifs budgétaires. En effet, les prévisions revues à la hausse au dernier collectif vont devoir se révéler fausse pour ce qui est des ressources attendues du nouvel et quatrième opérateur après Malitel, Orange et Telecel. Il semble, selon toute évidence, que la partie malienne a vu les choses en grand et même trop grand en estimant le prix de la licence à 50 milliards de francs CFA. Or, il nous revient de bonne source…

Share
Read More

DGSE : Me Harouna Barry libre !

Me Hassan Barry a été libéré et est rentré à la maison selon des sources sécuritaires. Ancien ministre, ancien ambassadeur, responsable de l’association Tapital Pulaku,  Me Barry avait été  interpellé le vendredi dernier par la DGSE ( Direction de la sécurité d’ état) à la suite de l’arrestation de deux présumés  djihadistes. L’interpellation de l’avocat a immédiatement déclenché une vague de condamnations dans le pays et à l’extérieur. Ainsi l’Ordre des Avocats du Mali a dénoncé « Une séquestration » et a demandé la libération de l’avocat. La Rédaction

Share
Read More

Région de Mopti: 03 millions FCFA «illégalement prélevés» sur des fonds de révision annuelle des listes électorales

Le Syndicat autonome des Administrateurs Civils (SYNAC) et le Syndicat libre des Travailleurs du ministère de l’Administration territoriale (SYLTMAT) protestent ouvertement contre les agissements du Gouverneur de la Région de Mopti. Les Comités Exécutifs Nationaux des deux syndicats ont envoyé une lettre de « dénonciation » au ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation. «Une ponction aussi illégale, irresponsable que malveillante», dénoncent les administrateurs civils. Les syndicalistes assurent que les fonds destinés aux opérations de révision annuelle des listes électorales dans la région de Mopti ont fait l’objet de malversation de…

Share
Read More

Le Mali, un no man’s land diplomatique

IBK renoncerait-il à porter la voix du Mali ? Avec son règne en tout cas on aura tant vu. Par-delà le transfert de fait de la présidence de la République au domicile personnel du chef de l’Etat se développe, depuis quelques temps, un phénomène inédit de délégation du pouvoir d’Etat jusqu’en dehors des frontières maliennes. Il se traduit notamment par l’intervention de chefs d’Etat étrangers sur toutes les questions internes en lieu et place de celui qui détient la légitimité populaire pour ce faire. C’était le cas lorsque le président…

Share
Read More

Accointances entre politiques et terroristes : Le Mali en voie de devenir un narco-Etat ?

Combien d’acteurs politiques majeurs, de magistrats ou de hauts cadres du Mali pourraient « entretenir » des rapports de collaboration avec des individus peu recommandables non déconnectés du système de l’économie criminelle au Mali ? L’interpellation (ou la séquestration selon les avocats du Barreau malien) de Me Hassane Barry pour complicité présumée avec des terroristes appelle à la réflexion. Il urge d’abord d’analyser les liens de similitudes entre les « ex-mouvements rebelles » et les « terroristes » et comprendre que c’est par les premiers que le loup est entré dans la bergerie. En effet, c’est à…

Share
Read More