Lancement officiel du projet de renforcement des capacités et sensibilisation des femmes travaillant dans les mines artisales

La salle de conférence de CRES de   Badalabougou a servi de cadre pour le lancement officiel du projet de renforcement des capacités et sensibilisation des femmes ravaillant dans les mines artisanales. L ‘événement d’une telle envergure était présidé par Lelenta Hawa Baba Ba, Ministre des Mines et du Pétrole du Mali, en présence de Dennis B Hankins, ambassadeur des USA au Mali, Diarra Djénébou Samaké,  présidente de la Fédération des Femmes Minières du Mali (FEMIMA), et Binta Traoré,  Coordinatrice dudit projet.  Cinq cent femmes renforcées et sensibilisées dans le…

Share
Read More

Mike Pence en visite surprise aux forces américaines en Irak

Le vice-président américain est arrivé à Bagdad ce samedi 23 novembre pour y rencontrer les soldats américains dans le pays. Alors que l’Irak doit actuellement faire face à une grave crise sociale, il ne rencontrera aucun dirigeant irakien sur place. À peine arrivé à Bagdad, c’est vers la base aérienne Al-Asad, à 180 km à l’ouest de Bagdad, que Mike Pence, le vice-président des États-Unis, s’est dirigé pour rencontrer une partie des forces américaines actuellement en Irak. Il ne rencontrera ensuite aucun dirigeant dans le pays. Seul un entretien téléphonique a…

Share
Read More

Médias: RSF s’inquiète des pressions sur les journalistes en Algérie

En Algérie, la pression exercée sur les journalistes inquiète Reporters sans frontières (RSF). Cette semaine, quatre journalistes du journal « Le Temps d’Algérie » ont été suspendus de ce média francophone proche du pouvoir. L’un des quatre journalistes suspendus du quotidien Le Temps d’Algérie avait critiqué la Une du journal, qui portait sur « l’unanimité » des Algériens sur l’importance de l’élection du 12 décembre. Pour Souhaieb Khayati, responsable du bureau Afrique du Nord de l’association RSF, le pouvoir algérien a toujours été virulent à l’égard des journalistes. Mais l’approche des élections accentue les tensions. « C’est leur…

Share
Read More

RDC: un mort dans les manifestations à Beni contre l’insécurité

Au moins un manifestant, d’après un mouvement citoyen, a été tué, samedi 23 novembre, dans la dispersion d’un rassemblement contre les massacres de civils à Beni dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC). Le parquet annonce qu’un policier se trouve dans un état grave à l’hôpital. « Le docteur vient de nous annoncer que [le militant ndlr] Obadi est mort. On vient de l’emmener à la morgue », a déclaré un membre de la Lucha, le mouvement citoyen Lutte pour le changement, Ghislain Muhiwa Kasereka, dans la cour de l’hôpital de Béni. Le…

Share
Read More

L’Afrique centrale veut aussi réformer le franc CFA

Alors que les pays d’Afrique de l’Ouest s’apprêtent à réformer le franc CFA en vue de l’introduction d’une nouvelle monnaie en 2020, l’éco, ceux d’Afrique centrale s’interrogent eux aussi sur l’évolution de la monnaie héritée de la colonisation. Les six pays de Cemac, la Communauté économique et monétaire d’Afrique centrale, se sont réuni vendredi 22 novembre à Yaoundé et ont annoncé leur volonté de réformer le franc CFA. Cette réunion est importante, car c’est la première fois que collectivement les pays de la Cemac annoncent une telle volonté. Mais ils souhaitent…

Share
Read More

Le Général Dahirou Dembélé aux députés : « Sortez de votre confort de parlementaire à deux balles pour aller sur le terrain, au contact de nos braves soldats, s’enquérir de leurs conditions  ».

Interpellé,  le jeudi dernier, à l’Assemblée nationale pour  répondre aux questions d’actualités sur la situation sécuritaire et de défense, le ministre-général Ibrahima Dahirou Dembélé n’a pas utilisé un langage de bois pour répondre aux préoccupations des élus nationaux.  Le baptême de feu de l’actuel ministre de la défense et des anciens combattants à l’Assemblée nationale restera longtemps gravé  dans la mémoire des députés.  Ce militaire de carrière, décidément, agacé par les questions  des députés, qui  exigent des résultats  dans la lutte contre terrorisme, a exprimé un manque de  moyens et d’éléments  pour une bonne couverture de toutes les localités marquées…

Share
Read More

Mme Barry Aoua Sylla, ministre délégué chargé du budget : Au four et au moulin pour renflouer les caisses de l’Etat

Le ministre délégué auprès du Premier ministre, ministre de l’Economie et des Finances chargé du Budget, a défendu avec brio le nouveau projet de loi de finances 2020. Ambitieuse, cette loi fonde son optimisme sur la mise en œuvre de réformes courageuses notamment la mise en application du Bordereau de suivi des cargaisons (BSC) pour booster les recettes douanières dans un environnement d’insécurité grandissante. Le ministre délégué, chargé du Budget, Mme Barry Aoua Sylla, entourée de l’ensemble des principaux responsables des services d’assiette, a édifié mercredi dernier les parlementaires au…

Share
Read More

Cour d’Assises de Bamako : Œil pour œil, dent pour dent, vie pour vie pour Moussa Guindo, l’assassin de l’imam Yattabary

Moussa Guindo, l’assassin de l’imam Abdoul Aziz Yattabary a été jugé et condamné à mort le mardi 19 novembre 2019 par la 2è session ordinaire de la Cour d’assises siégeant à Bamako. A la barre, l’inculpé, sans ambages, a reconnu les faits qui lui sont reprochés. Le procès de Moussa Guindo s’est tenu dans la salle d’audience archicomble. Les religieux, venus nombreux, avaient pris d’assaut les locaux et les alentours de la Cour d’appel. Le film du procès de bout à bout. Dans l’arrêt de renvoi, il est expliqué que…

Share
Read More

Le ministre de la Défense, général Ibrahima Dahirou Dembélé face aux aux élus, hier jeudi”Nous avons besoin d’au moins 10 000 nouveaux éléments pour renforcer l’armée…”

Face aux députés, le ministre a évoqué l’urgence du renforcement de l’effectif des FAMas pour mieux faire face à la traque terroriste. Et permettre aux militaires régulièrement déployés sur le terrain de souffler un peu, disons de récupérer.

Share
Read More

” TAKOUBA ” ou coup de “sabre” dans le dos du Mali ?

Les populations maliennes, depuis un certain moment, sont frappées par une crise multidimensionnelle (institutionnelle, politique, sociale, sécuritaire, et morale profonde) qui a pris aujourd’hui une dimension inquiétante et dramatique. Une situation caractérisée par la menace de l’effritement de l’intégrité territoriale et de l’unité nationale, la recrudescence de la violence intercommunautaire, les enlèvements d’individus et d’animaux, la destruction des maisons, de greniers et divers biens. Tout cela démontre à suffisance à quel point notre pays est dangereusement menacé. Notre réaction se manifeste dans ce contexte national bouleversé par des événements dramatiques…

Share
Read More